Tu as oublié mon cœur en partant – Léa Jeunesse

Résumé: Le remède au chagrin d’amour
Le livre pour tous les coeurs qui ont aimé une première fois.
La rupture amoureuse en cent textes poétiques illustrés avec délicatesse par Maxime Lombard.

 » Je pense à toi lorsque la nuit tombe doucement,
quand je regarde les centaines d’étoiles scintiller
dans l’obscurité en me demandant si tu m’as oubliée.

Je pense toujours à toi en marchant dans certaines rues,
comme si tu ne les avais jamais vraiment quittées,
comme tu n’as pas quitté mon coeur. « 


Mon avis: Un peu de douceur et de poésie aujourd’hui. Je tiens d’ailleurs à remercier Collection R pour cette belle découverte !

Léa Jeunesse fait parti de ces nouvelles plumes prométeuses dans le monde de la poésie moderne. Exit les vers, les alexandrin et j’en passe. La poésie contemporaine c’est ça. Ce sont des textes touchants, brûlants, violents et uniques. On y parle de sa vie, de vérité bonne à entendre et de ses pensées. Léa Jeunesse nous partage un condensé de ce qu’est le premier amour. Celui avec un grand A. De cette rencontre qui donne des papillons dans le bidon à ce moment horrible qu’est la séparation. On aime, on se déteste, on se construit. C’est aussi ça le cycle de la vie. Et quand on est jeune, on aime s’inspirer. On aime vivre une vie à 100 à l’heure. On n’a pas froid aux yeux. On aime tout ce qu’on touche, tout ce qu’on voit. On pourrait donner sa vie pour autrui. L’amour que Léa Jeunesse nous partage, ces sentiments uniques, ce sont ceux-là.

« tu as été la plus grande tempête de ma vie.

tu as tout ravagé sur ton passage, et je ne savais plus si je voulais rester ou si je devais partir »

Le livre est entremêlé de poèmes très court avec des textes plus longs, plus profonds. Et puis il y a ces dessins. C’est doux et amer. C’est beau tout simplement. Au fil des poèmes, des textes, des dessins, on apprend, on découvre, on regrette. Parce que la vie n’est pas toujours belle. Parce que le premier amour ça ne s’oublie pas. Parfois il peut durer une éternité. Parfois il est aussi court qu’un printemps ensoleillé. Léa nous montre, pas à pas, la reconstruction. SA reconstruction après une déception. Après ce premier amour qui a été le plus grand, le plus doux, le plus violent, le plus enivrant. Et ça fait du bien. Ca fait un bien fou même. De lire ces quelques lignes qui sont tellement humaines, tellement réelles.

« on n’oublie jamais le cœur qu’on voulait aimer toute sa vie »

Tu as oublié mon cœur en partant est un recueil de poème aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur. Du début à la fin on plonge grâce à la plume incroyable de Léa Jeunesse. On plonge tête la première face à l’amour, face à ce partage des sentiments. On suit, pas à pas, l’amour qui se construit et se déconstruit. On découvre combien il est parfois difficile de se remettre d’un abandon. Et ce sont tout ces petits détails qui font le côté unique de ce recueil. Je ne cesserai de répéter que c’est beau, parce que ça l’est ! Tu as oublié mon cœur en partant fait parti de ces recueils qu’on n’oublie pas. Qui reste graver dans la mémoire à tout jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s