Chronique | Once and for all – Sarah Dessen

once and for all

RésuméÀ l’aube de son entrée en fac, Louna passe son été à assister sa mère, qui a fait du plus beau jour de votre vie sa spécialité et a embrassé la profession de wedding planner. Louna est au premier rang pour s’émouvoir avec les uns et partager le stress des autres, observer les vœux et les regards, les discours et les sourires. En fin de soirée, tandis que ses collègues et amis parient sur la longévité de chaque mariage, Louna soupire, absolument sûre d’une chose : l’amour, ce n’est pas pour elle. Ce n’est plus pour elle. Et si l’été lui donnait tort ?


Mon avis: C’est le genre typique de roman qui m’a fait de l’oeil dès que j’ai vu la couverture. Des tons pastels, une petite romance qui promet un peu de douceur. Et puis je l’ai commencé et…on était loin du roman doudou auquel je m’attendais. Sarah Dessen vous amène là où ça peut faire mal.

Once and for all. Pour toujours. C’est ce qu’on se promet lorsqu’on se marie. Lorsqu’on se passe la bague au doigt. Lorsqu’on tombe amoureux. On se dit que rien n’y personne ne pourra nous séparer. Qu’à deux on pourra vaincre le monde entier. Et puis parfois il y a les imprévus. Il y a un événement traumatisant qui vous fait sombrer. Et du jour au lendemain, tout ce en quoi nous croyions n’est plus là. Alors on grandit plus vite, on s’accroche à la vie malgré tout. Eh bien c’est le quotidien de Louna. Elle connait l’amour. Ou plutôt, elle l’a connu. L’amour, le grand, avec un A clignotant en devanture. Celui qui vous fait chavirer le coeur et qui vous broie tout doucement les organes. Louna le sait, il existe vraiment. Mais Louna ne croit plus en l’amour. Parce qu’un évènement l’a séparé de son tout premier amour. Parce que c’est loin d’être une déception et parce que c’est surtout plus fort que ça. Mais l’amour, Louna le côtoie au quotidien. Avec une mère Wedding Planner, elle travaille à ses côtés en attendant d’entrer à l’université. L’amour des autres, elle en mange dès le petit déjeuner et toute une journée. Alors lorsqu’on lui demande si elle croit en l’amour et au happy end, Louna ne réponds pas. Parce que Louna n’a pas connu de happy end. Et parce qu’elle n’y croit plus.

Et puis il y a ce jour où sa mère décide de recruter un nouvel assistant. Le bel Ambrose fait son entrée dans le doux monde des Wedding Planners. Le temps de se refaire une réputation. Louna va alors tout faire pour l’ignorer. Pour ne pas se faire remarquer par ce charmant jeune homme dragueur et drôle. Mais c’est plus fort qu’elle. Alors elle s’accroche aux souvenirs qu’elle a de l’amour et, de plus en plus, elle va tenter par tous les moyens de s’éloigner de lui, de ce garçon qui risque de prendre un peu trop de place dans son coeur encore en reconstruction. C’est le début d’une nouvelle vie pour Louna et il est grand temps pour elle de laisser le passé de côté.

Louna est un personnage qui m’a largement convaincu de par son histoire, mais également par ses différents comportements. Jamais violente dans ses mots et ses gestes, elle essaie toujours de contourner la situation pour ne pas souffrir. Parce que la souffrance après la perte, elle sait ce que c’est. J’ai aimé son histoire qui m’a brisé le coeur, mais aussi fait reconnaitre que le grand amour peut exister. Et qu’effectivement, il n’y a pas que des happy ends en amour, mais qu’il suffit d’un peu d’audace pour s’en sortir et ne plus vivre reclus.

J’ai également beaucoup apprécié le personnage d’Ambrose parce qu’il est tout le contraire de Louna. Il ose, il drague, il mène une vie à cent à l’heure et il n’a pas froid aux yeux. Au côtés de Louna, c’est comme si les deux se complètent et ça fait du bien de voir de tels liens.

Once and for all est un roman sur le premier amour, mais également sur les traces du passé et de la redécouverte de soi. Louna, sa mère, les mariages à gogo et l’amour, tout ça se complète tellement et fait beaucoup de bien. On s’attache à ces personnages, à ces histoires qui n’ont rien de bien folles en soit. Le passé de Louna l’a brisé, mais c’est désormais une jeune femme de 18 ans qui veut se reconstruire et croquer la vie à pleine dent avant de partir pour l’université. Parce qu’elle sait qu’il est temps pour elle d’aller de l’avant. Et c’est ce côté très positif dans l’histoire qui donne le sourire et fait du bien. Sarah Dessen a su trouver les mots justes pour parler de l’amour, du deuil et de la vie et Once and for all est un très bon roman qui fera chavirer votre coeur j’en suis sûre 😉

Les liens marqués par * sont affiliés, ce qui signifie que je touche une petite commission (de l’ordre de 5%) pour tout achat effectué via ce lien. Le prix de vente ne change pas et vous n’êtes, bien sûr, pas obligés de les utiliser. En revanche, si vous les utiliser, je vous remercie pour votre soutien 😉

 

2 commentaires sur « Chronique | Once and for all – Sarah Dessen »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s