Chronique | Shades of magic, tome 3: Shades of Light – V.E.Schwab

shades of light

RésuméKell est un magicien de sang, un sorcier capable de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris. Le deuxième, rouge, déborde de magie. Dans le blanc, elle s’est faite bien trop rare quand, dans le noir, elle a tout dévoré. Et le fléau s’apprête à contaminer chacun des univers jusqu’au dernier – ce n’est plus qu’une question de temps…

Car les ténèbres ont déjà commencé à s’étendre sur le flamboyant Londres rouge. Les habitants en sont réduits à choisir entre céder aux sirènes dévastatrices de la magie et entamer contre elle une lutte désespérée jusqu’à la mort. Si Kell semble immunisé contre le poison qui gangrène son royaume, la fin le guette, lui aussi… à moins que des alliés inattendus ne le rejoignent dans la bataille À commencer bien sûr par Lila, qui ne raterait pour rien au monde une occasion de partir à l’aventure et faire étalage de sa puissance. Mais, aussi intrépides qu’ils soient, comment de simples magiciens pourraient-ils faire le poids face à l’incarnation même de la magie ?


Mon avis: On y est ! Le dernier tome de la trilogie de V.E.Schwab entre mes mains que j’ai dévoré en quelques heures… Refermé il y a à peine cinq minutes. J’écris cette chronique encore à chaud. Ce sera sûrement décousu, ça partira dans tous les sens, mais il faut que j’en parle.

Shades of Light est le dernier tome d’une trilogie qui avait commencé crescendo et qui se termine sur une apothéose. Avec des personnages tous plus uniques les uns que les autres. On termine sur une aventure qui restera très certainement gravée dans ma mémoire.

Ce troisième tome reprend exactement là où le second s’était terminé. Nos deux aventuriers, Lila et Kell, sont de retour et plus forts que jamais. Depuis les débuts de sa rencontre avec Kell, Lila a fait un long chemin et elle est devenue bien différente de qui elle était. Outre le fait qu’elle soit devenue une vraie femme, une vraie guerrière, Lila est aussi devenue une autre personne. Elle est désormais unique en son genre. Dans ce dernier tome, elle est clairement badass et elle envoie du lourd. Clairement, c’est le personnage qui a le plus évolué et dans le bon sens en plus. C’est bien simple, dans ce dernier tome je l’ai tout simplement adoré. On découvre enfin un côté d’elle que l’on ne connaissait pas encore. Et le duo qu’elle forme avec Kell m’a redonné un peu de baume au coeur haha

Parce que dans ce troisième tome, Kell est clairement l’un des personnages les plus badass. Sa relation avec Lila prends un tournant bien précis. Et son statut d’Antari royal l’amène à se remettre en question à montrer toute sa puissance. Si vous saviez à quel point j’aime ce personnage. Je sais qu’il restera l’un de mes préféré. Kell est LE personnage à l’histoire si puissante et enivrante. Tout ce qu’il touche ne se transforme pas forcément en or, mais il est unique.

Parmi les autres personnages marquants de ce dernier tome (outre Rhy, mon chouchou et Alucard qui ne sait toujours pas tenir sa langue dans la poche haha), il y a Holland. Si dans le second tome j’avais constamment envie de le claquer, cette fois-ci il est étonnamment appréciable. On le découvre un peu plus surtout. Quelques fois il mérite clairement une claque, mais lui aussi converge vers la badassitude (oui je viens d’inventer ce mot, mais why not ?!) Je me suis d’ailleurs posées tout un tas de questions sur ce personnage et ce, pendant très longtemps. Il est à la fois intriguant et intéressant. Une histoire prenante et un passé qui l’a façonné d’une certaine manière. Entre violence et pouvoirs, Holland est une copie parfaite du mauvais côté des Antari.

« Quel que soit le mythe, le héros survit, le mal est vaincu et le monde restauré. S’ensuivent parfois des célébrations, d’autres fois des funérailles. Les morts sont enterrés et les vivants tournent la page.

Rien ne change, et pourtant rien n’est plus pareil.

Notre histoire est un mythe, et pourtant elle n’en est pas un. »

Ce dernier tome clôture avec brio la trilogie de V.E.Schwab. À peine terminé et j’ai envie de relire toute la trilogie une nouvelle fois. Me replonger dans les aventures de Lila et Kell. Dans cet univers si unique et à la fois hypnotisant. Les mots de l’auteure vont me manquer. En réalité, tout. La trilogie A darker shades of magic restera à jamais gravée dans ma mémoire j’en suis sûre et certaine.

2 commentaires sur « Chronique | Shades of magic, tome 3: Shades of Light – V.E.Schwab »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s