Chronique | Pourquoi pas nous ? – Adam Silvera & Becky Albertalli

pourquoi pas nous

Résumé:  Arthur est à New York pour l’été, en attendant de savoir s’il va être reçu à Yale. Lorsqu’il croise le chemin de Ben dans un bureau de poste, c’est le coup de foudre. Il y voit un signe du destin. De son côté, Ben doute que le destin soit de son côté : il vient de rompre avec son petit ami, Hudson, et n’est pas vraiment prêt pour une nouvelle relation. Pourtant, ni l’un ni l’autre ne parviennent à oublier cette première rencontre. Au fil des rendez-vous, les deux garçons se rapprochent, jusqu’à ce qu’Arthur découvre que Ben, toujours ami avec Hudson, préfère se confier à son ex-petit copain. Arthur est dévasté. Il est persuadé que son amour est à sens unique. Il leur faudra le soutien de leurs amis pour dépasser les malentendus afin de mieux se retrouver.


Mon avis: S’il y a bien deux auteur.e.s YA que j’adore c’est Adam Silvera et Becky Albertalli. L’un a une plume aussi poétique qu’enivrante, l’autre à un humour décapant et sait créer des personnages très attachants. Pourquoi pas nous? est LE roman que j’attendais en cette fin d’année. (pour information, je l’ai lu en VO sous le titre « What if it’s us » )

Et si vous aussi vous tombiez amoureu.se dans un bureau de poste ? Un lourd colis entre les bras et des tonnes de choses à raconter. C’est comme ça que commence l’histoire d’Arthur et de Ben. Deux adolescents complètements inconnus et qui vont se rencontre autour d’un…carton. C’est le coup de foudre. Le coup d’amour. Le coup de je t’aime (je sais…je suis parti un peu loin, mais vous comprendrez pourquoi un peu plus bas)

Faisons les présentations. Tout d’abord, il y a Arthur. C’est un adolescent passionné par les comédies musicales et qui croque la vie à pleine dent. Hamilton n’a plus AUCUN secret pour lui et il rêve d’aller voir, au moins une fois, cette comédie musicale (pour l’avoir vue en vrai, je le comprends héhé) C’est même devenu son obsession du moment depuis qu’il vit à New-York. Parce que le temps d’un été, Arthur a changé d’État. Adieu le sud des US, bonjour New York City. En suivant ses parents pour cet été, il a aussi pris la décision de laisser ses amis de côté et de commencer une vie ailleurs. Parce qu’Arthur se débrouille tout seul. Il aime découvrir le monde qui l’entoure, il aime les clichés et les touristes qui, comme lui, se perdent à chaque coin de rue. Arthur est aussi un adolescent qui, une fois qu’il a ouvert sa bouche, devient incroyablement hypnotisant. C’est aussi, et surtout, une vraie drama queen ! Arthur est gay. Ses parents le savent. Il ne s’en cache pas et c’est aussi ce qui fait tout son charme. Mais jusqu’à sa rencontre avec Ben, Arthur n’était jamais tombé amoureux. Par manque de confiance en l’autre ou en lui-même. Sa rencontre avec Ben va être le début du renouveau pour lui, mais aussi le début d’une aventure qui ne pouvait se passer que dans ses rêves (ou bien dans une comédie musicale à la Broadway !)

« The universe wouldn’t get us together for just one summer, right , »

Et puis il y a Ben. Ben et son fameux carton. Ça aurait dû être un banal envoi. Un simple dépôt de colis et puis tout était fini. Mais il a fallu qu’il croise la route d’Arthur. Pour lui, il est d’abord un simple ami. Puis un crush. Puis un coup de cœur et un coup de foudre. Parce que Ben se remet tout juste d’une rupture. Parce que cette rencontre va lui permettre de repartir à zéro. De repartir sur de bonnes bases dans sa vie. Ben est talentueux et tellement intéressant. Il fait parti de ces personnages dont on a envie de découvrir de plus en plus la personnalité au fil des pages. Arthur va venir chambouler sa petite vie tranquille. Il va aussi être une source d’inspiration pour lui. Parce que Ben rêve de devenir écrivain. Il écrit, il partage, il vit pour ce qu’il fait. Et Arthur va faire parti des personnes qui l’inspire et qui lui donne envie de faire ce métier hors du commun. Cette rencontre, cette histoire d’amour entre les deux va être bien plus profonde qu’elle n’y paraît.

Pourquoi pas nous ? est l’histoire d’adolescents qui se cherchent et qui se découvrent le temps d’un été. Outre le côté romantique de l’histoire, il y a aussi beaucoup (vraiment beaucoup !) d’humour. C’est d’ailleurs ce qui fait tout le charme du roman et des plumes des deux auteur.e.s. Ensemble, ça fait des étincelles, des feux d’artifices, de la joie à gogo. Bref, c’est extra. Mais je dois bien avouer que je n’ai pas autant aimé comme je l’espérais. L’histoire d’Arthur et Ben n’a rien de transcendante. Ça reste un YA assez banal dans l’ensemble (même si c’est une histoire LGBT). C’est parfois terriblement cliché. Mais c’est aussi ce qui fait tout le charme du roman. On est, certes, loin du coup de cœur auquel je m’attendais à avoir, mais j’ai tout de même passé un très bon moment aux côtés d’Arthur et Ben. Et je vous conseille vivement de le lire si vous avez envie de rire et de vous déconnecter de la réalité le temps d’une lecture.

 

 

2 commentaires sur « Chronique | Pourquoi pas nous ? – Adam Silvera & Becky Albertalli »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s