Chronique | Désire – Rohan Lockhart*

enlight191
Auteur: Rohan Lockhart/Editeur: MxM Bookmark/Prix: 5,99€/Sortie: 28.01.2019/130 pages/Romance

Résumé: Daisuke et Sai sont amis depuis qu’ils sont enfants. Ils sont voisins, musiciens, compositeurs et jouent dans le même groupe. Ils ont grandi entremêlés, l’un aussi lumineux que l’autre est ombrageux. Daisuke a toujours cru en lui. Sai, lui, se pense retenu par ce secret qu’il n’a jamais encore su lui avouer. Cette chose qui lui est encore si difficile à confesser. Mais quelque soit les ombres, il n’y a que votre plus cher ami pour vous rappeler que les sentiments se déclinent à l’infini. Il n’y a que Daisuke pour murmurer à Sai, qu’il n’y aura jamais qu’une seule façon de s’aimer. 


Mon avisAsexualité. Nom Féminin: L’asexualité, dans son sens le plus large, est l’état d’une personne qui ne ressent pas d’attirance sexuelle pour une autre personne et/ou pour elle-même.

Qu’est-ce que le désir lorsqu’on est asexuel ? Y-en-a-t-il réellement ? Ce sont tout un tas de questions que l’on se pose en commençant ce roman. En tout cas, ce sont principalement celles que je m’étais posées. L’histoire de Désire commence avec Sai. Ce jeune homme plein de vie est asexuel. Parce qu’au fil du temps, au fil des partenaires, il s’est rendu compte que quelque chose n’allait pas. Qu’il ne se sentait pas complètement lui-même lorsqu’il était avec quelqu’un, lorsqu’il allait faire ce qu’il devait faire. Si le coup de coeur était là, physiquement il ne ressentait rien. Ces moments d’amour qu’il pensait réels n’étaient, en réalité, qu’une couverture pour cacher qui il était vraiment. Au fil du roman et de son histoire personnelle, Sai comprends qu’il n’est pas comme les autres, qu’il ne le sera jamais et que c’est peut-être mieux ainsi. Avec son ami d’enfance, Daisuke, il sent qu’il peut être lui même. Alors il se confit, il apprends. Et puis il y a ce jour où il avoue à Daisuke que celui-ci lui plaît. Sur un coup de tête, Daisuke est d’accord. D’accord pour commencer une relation avec lui. Mais tout va être bien plus compliqué qu’il n’y paraît. Et c’est aussi à ce moment là de l’histoire que tout est devenu un peu confu. Les sentiments de Sai, le comportement de Daisuke envers son meilleur ami/petit ami. Si l’amour est clairement présent entre les deux, tout était un peu trop facile à mon goût.

Désire est un roman sur l’asexualité. Je trouve qu’il est très important de le préciser parce que ça faisait très longtemps que j’attendais de lire un roman à ce sujet. Rares sont les auteur.e.s qui abordent ce thème là. J’avais donc hâte de le lire, mais ça a été un peu la douche froide… Même si l’écriture de l’auteur est extra (simple, claire et efficace), il n’aborde que trop peu le sujet je trouve. On tourne en rond à certains moment et c’est ce qui est clairement dommage avec ce roman. L’auteur était pourtant bien parti…Je tiens tout de même à remercier MxM Bookmark et Netgalley pour cette lecture en avant-première et cette découverte 😉

3

 

2 commentaires sur « Chronique | Désire – Rohan Lockhart* »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s