Chronique | Wayward Son – Rainbow Rowell

Autrice: Rainbow Rowell/Editeur: Wednesday Books /Sortie: 24.09.2019 /Prix: 19.10€/368 pages/Jeunesse-Fantasy

Résumé(traduction): L’histoire est censée être terminée. Simon Snow a fait tout ce qu’il était censé faire. Il a battu le méchant. Il a gagné la guerre. Il est même tombé amoureux. Maintenant vient la bonne partie, non? Maintenant vient le bonheur pour toujours… Alors pourquoi Simon Snow ne peut-il pas quitter le canapé?

Selon son meilleur ami, il a besoin de changer de décor. Il a juste besoin de se voir sous un nouveau jour… C’est ainsi que Simon, Penny et Baz se retrouvent dans une décapotable vintage, déchirant l’ouest américain. Ils trouvent des problèmes, bien sûr. (Des dragons, des vampires, skunk-head avec des fusils) Et ils se perdent. Ils sont tellement perdus qu’ils commencent à se demander s’ils ont déjà su où ils se dirigeaient…


Mon avis: Après Carry On Rainbow Rowell est de retour avec la suite des aventures de Simon Snow. Ô joie !

Wayward Son se passe quelques temps après les aventures de Carry On. On y retrouve Simon, Baz et Penelope en route pour un petit road trip tranquilou bilou. Alors oui, on ne s’attend pas vraiment à ça quand on a lu Carry On. Mais nos héros méritent bien un peu de vacances, non ? Cette suite commence avec douceur. Simon et Baz, ensemble ou pas ? Ce qui est sûr c’est qu’ils sont toujours autant chiens et chats ensemble. Ce road trip leur permettra de prendre un peu de vacances bien mérités. Et hop ! Le trio prends la route, sauf qu’ils ne s’attendaient certainement pas que leurs vacances soient écourtées si rapidement. Ou plutôt, transformées en une sorte de chasse à l’homme géante. Enfin…ce sont Simon et Baz les gibiers quand même…C’est alors reparti pour la grande aventure. Entre vampires, cris de panique et un peu d’amour (sinon c’est pas drôle !)

“But it was a mistake thinking of that as an end. There is no end. Bad things happen, and then they stop, but they keep on wreaking havoc inside of people.”

Dans ce nouveau tome des aventures de Simon Snow, on est face à un Simon tout en stress et en remise en question. Il n’est pas serein pour autant, mais on va dire plus…sûr de lui ? Simon est un personnage que j’ai toujours beaucoup apprécié pour sa franchise. Dans Wayward Son, il a grandi, un peu mûri et sa relation avec Baz m’a rappelé que parfois la vie peut-être difficile, même quand on essaye le tout pour le tout.

Avec Wayward Son, Rainbow Rowell nous montre que Simon et Baz ne sont pas forcément en paix avec eux-même. Le temps ne joue pas contre eux, mais les sentiments eux en pâtissent fort. Ce nouveau tome ne m’a pas autant transporté que le premier. J’ai trouvé quelques passages un peu longs, mais dans l’ensemble, c’est clairement un tome transitoire qui nous promet de belles choses dans le futur. Heureusement, l’autrice a joué sa meilleur carte à la fin, histoire de bien nous faire languir en attendant la suite *-*

4

Un commentaire sur « Chronique | Wayward Son – Rainbow Rowell »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s