Chronique| Nos Âmes Tourmentées – Morgane Moncomble

Autrice:Morgane Moncomble /Editeur: Hugo Roman /Sortie: 10.10.2019 /Prix: 17€/476 pages/Romance

Résumé: Lorsqu’Azalea revient à Charleston, sa ville natale, ce n’est pas de gaîté de coeur. Elle a préféré partir quelques années auparavant pour échapper à des souvenirs pénibles et pour mettre le plus de distance possible entre elle et ceux qui lui ont fait du mal. Sa mère, avec qui elle n’avait plus aucun lien, vient de mourir lui laissant sa maison et une succession à régler. Là voilà de nouveau dans la maison familiale, pour un temps qu’elle espère le plus bref possible.
Jusqu’à ce qu’elle fasse la connaissance d’Eden, son nouveau voisin. Il est charmant, amusant, différent des hommes qu’elle a rencontrés jusqu’alors. Il lui donne envie de changer, de bousculer le fragile équilibre qu’elle avait trouvé loin d’ici. Peut-être même de céder à son attirance. De vivre heureuse à nouveau tout simplement. Mais cela impliquerait de rester à Charleston. Est-elle capable de faire table rase du passé, d’oublier tout ce qui s’est passé ici ? Eden a ses propres fêlures mais il est prêt à l’aider.
Azalea a un long chemin à parcourir mais il pourrait la conduire vers l’amour et le bonheur.


Mon avis: Cette chronique risque d’être longue, alors prends une petite boisson, installe-toi confortablement et c’est parti !

TW : ATTENTION ! Nos âmes tourmentées n’est  pas un roman tout doux ! C’est un roman parlant de viol, de suicide, de harcèlement. Si vous êtes fragiles concernant ces sujets, faites attention à vous ! Mais heureusement, l’autrice parle aussi de belles choses comme l’amour, le féminisme, le courage, la force, la confiance et la rédemption.

Cette sortie, je l’attendais avec beaucoup d’impatience. Parce que j’aime l’écriture de Morgane. J’aime ses histoires toujours réalistes, toujours féministes, toujours pleines de vérité. Je savais que ce roman-ci aurai un impact sur moi. Un énorme impact même.

Nos âmes tourmentées est une histoire sur la vie. Celle d’Azalée. Mais ce pourrait être la mienne, la tienne même. Ou bien celle de millions de femmes sur cette planète. Azalée c’est une jeune femme pleine de courage et qui a dû affronter le pire dans sa jeune vie. Azalée c’est cette amie qui prend soin de toi, mais qui aurait avant tout besoin qu’on prenne soin d’elle. Azalée c’est cette jeune femme en reconstruction. Face à une vie bien trop cruelle avec elle.

Depuis la mort de sa mère, elle doit retourner dans sa ville natale. Cette ville qu’elle fuit comme la peste dès qu’elle a pu. Cette ville qui lui rappel ses pires cauchemars. Dans cette ville, les nouvelles vont vite. Très vite. Trop vite. Azalée est de retour et ça dérange. Parce qu’elle n’est pas bien considérée. Parce que la ville entière l’a affublée d’un horrible nom. Je ne le dirais pas ici. C’est trop. Trop pour moi. Pour vous. La tête haute, Azalée doit faire face aux regards, aux critiques jamais discrètes. Bref, c’est le retour aux sources pour elle et elle compte repartir très vite. Mais ça c’est jusqu’à ce qu’elle rencontre Eden. Il est beau, il est grand, il est attentif et il est surtout à l’écoute. Eden est tout ce qu’Azalée n’est pas. Enfin…c’est ce qu’elle pense. Mais avec Eden à ses côtés, Azalée respire, se sent enfin vivante. Le duo qu’ils vont former est doté d’une force incroyable. Ils essaient, tous les deux, de se sortir la tête de l’eau. C’est beau et doux. Et c’est surtout tellement agréable.

« Bienvenue sur Dear Patriarchy.
Vous avez le droit de prendre une pause. Vous avez le droit de prendre des médicaments. Vous avez le droit d’aller en thérapie. Votre santé santé mentale est une priorité. Votre bonheur est une priorité. Votre existence est une priorité. »

Parce que des personnages masculins comme Eden, il en faudrait plus souvent. Eden c’est un homme au grand cœur. Sa rencontre avec Azalée va être comme un nouveau souffle dans sa vie. Et si les deux se méfient l’un de l’autre au début, ils vont rapidement se rendre compte qu’ils ont beaucoup en commun. Notamment un passé violent et irremplaçable. Eden est le genre de personnage qui n’a pas été gâté par la vie. Mais il a, malgré tout, réussi à remonter la pente et découvrir le meilleur de lui-même. Ce qui m’a encore plus plu avec ce personnage c’est qu’il a un côté féministe. Et ça, ça c’est quelque chose d’encore trop peu présent dans la littérature.

Car du féminisme, il y en a tout au long du roman. Morgane étant elle-même une féministe cela se ressent dans chacune de ses histoires, mais celle-ci en particulier. Nos âmes tourmentées c’est avant tout l’histoire d’une femme. De millions de femmes. Et ça fait du bien de lire autant de vérité. Même quand ça concerne des faits et des actes horribles. Je ne vous parlerai pas des autres sujets abordés comme les viols, le harcèlement, les violences physiques et émotionnelles. C’est beaucoup trop dur pour moi d’en parler. Mais sachez que l’autrice l’a fait avec plein de vérité. Elle ne prend pas des pincettes. C’est dur, c’est cru, ça fait mal, mais c’est aussi ça la réalité.

Nos âmes tourmentées c’est plus qu’un coup de cœur. C’est cette chose indescriptible qui m’a fait passer par toutes les émotions. C’était parfois dur, parfois doux. Azalée est la plus courageuse que j’ai pu lire jusqu’ici. Eden, lui, est le genre d’homme qu’on aimerait avoir. Un homme qui n’a pas besoin de descendre sans cesse les femmes pour vivre. Morgane Moncomble a encore fait des merveilles. Et malgré la violence de certains passages, je pense qu’il fallait ça. Je pense qu’il faut parfois nous mettre face à cette vérité qui dérange, cette vérité qui fait mal. Nos âmes tourmentées c’est le roman dont je me souviendrai encore longtemps. Et si, comme moi, vous l’avez adoré, n’hésitez surtout pas à venir en parler.

 

coup de coeur

8 commentaires sur « Chronique| Nos Âmes Tourmentées – Morgane Moncomble »

  1. Oh bha zut. J’étais tombée sur une chronique de ce roman qui me l’avait super bien vendue et j’avais vraiment envie de le lire. Par contre ton avertissement m’a refroidie. Quand je lis de la romance, j’ai besoin que ça soit tout guimauve, tout doux, etc. Du coup finalement cette lecture risque ne pas me convenir… En tout cas je suis contente d’être tombée sur ta chronique, car si un jour je me lance dans cette lecture, ça sera en toute connaissance !

    J'aime

    1. Oh je me sens trop mal…:( Mais je préfère prévenir les lecteurs en étant honnête. Ce n’est CLAIREMENT PAS une romance guimauve malheureusement. L’autrice elle-même fait un disclaimer au début du livre pour prévenir. J’espère que tu le liras plus tard en tout cas. Il en vaut la peine ❤️

      Aimé par 1 personne

  2. J’avais hâte de lire ce nouveau livre et je n’ai pas été déçue. Par contre, je ne m’attendais pas à ce niveau de dureté notamment en ce qui concerne le harcèlement de Eliott. Pendant un moment, je me suis même demandé si je n’allais pas arrêter ma lecture et au final, ce livre a été un énorme coup de coeur ! C’est un livre que j’ai trouvé puissant et poignant

    J'aime

  3. Je viens de me rendre compte que j’ai confondu deux livres, ahlala quelle tête en l’air que je suis … Du coup, pour nos âmes tourmentées, là aussi c’est un livre que j’ai trouvé très dur à lire, assez éloigné de VOSA et AMJTF mais tout aussi prenant. Les personnages sont vraiment attachants mais j’ai eu du mal avec la fin tant celle-ci est intense ! Néanmoins ça reste une excellente excellente lecture

    J'aime

Répondre à Babitty Lapina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s