Wilder Girls – Rory Power*

Résumé: Voilà bientôt dix-huit mois qu’un mal inconnu, la Tox, a frappé l’île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine.
D’abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puis elle a infecté les élèves, dont les survivantes portent désormais ses monstrueux stigmates dans leur chair.
Coupées du reste du monde, cernées par les bêtes mutantes qui rôdent dans les bois alentour et livrées à elles-mêmes, celles qui restent n’osent plus sortir de l’enceinte de l’école. Jour après jour, elles attendent le vaccin que le gouvernement leur a promis.
Hetty et ses deux meilleures amies, Byatt et Reese, se serrent les coudes malgré les privations, bien déterminées à lutter ensemble jusqu’au bout…


Mon avis: C’était LA sortie du mois de Février que j’attendais avec impatience. Avec beaucoup de chance, j’ai pu l’avoir et le lire en avant-première. Merci à Collection R pour cette lecture pour la moins… effrayante.

Imaginez vous au milieu de nul part. Sur une île isolée de tout. Depuis plusieurs mois un syndrôme terrible décime et transforme les animaux et les gens. Cette « maladie » c’est La Tox. Un nom pour le moins…charmant. Et sur cette île, il y a ce pensionnat pour jeunes filles. Mais depuis le début de la Tox, plus rien n’est comme avant. Les professeurs meurent, les filles meurent également et les animaux sont transformés en être sanguinaires. Au milieu de tout ce joyeux bordel, il y a 3 amies. 3 filles bien différentes, mais qui se sont rapprochés depuis le début de cette fin certaine…

“See how a body will change, to give you the best chance it can.”

Parmi les 3 amies, il y a Hetty, Byatt et Reese. Toutes portent les stigmates de la Tox. Si Hetty a perdu un oeil, Reese, elle, a perdue une main. Quant à Byatt, c’est un peu différent, mais elle va aussi devoir faire face à une « nouvelle elle ». Si les trois adolescentes n’avaient d’abord rien en commun, elles se sont, malgré elles, rapprochés rapidement pour pouvoir survivre au milieu de tout ce foutoir. Tout le long de l’histoire, nous suivons les points de vue d’Hetty et Byatt. Et croyez-moi, ce n’est jamais marrant. Une ambiance pesante est présente continuellement sur l’île. Et quand l’une d’entre elles disparaît soudainement, c’est leur force entière qu’elles vont mettre pour la retrouver. Et cette fois-ci, ce n’est pas l’amour qui va sauver nos héroïnes…

Wilder Girls est un one shot qui donne des frissons dès les premières lignes. Entre le livre féministe (et LGBT+ friendly !) et le roman d’horreur, l’histoire nous plonge dans les tréfonds de l’imaginaire et surtout, dans nos pires cauchemars. Si au premier abord, il semble assez soft, je vous promets que vous n’en sortirez pas indemne. Rory Power à encore un long chemin à faire dans la littérature YA, mais ce qui est sûr c’est qu’elle est bien partie !

Un commentaire sur « Wilder Girls – Rory Power* »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s