Dévisagée – Erin Stewart

Résumé : Ava a tout perdu dans l’incendie qui a ravagé sa maison. Ses parents. Sa meilleure amie. Même son visage. Elle n’a pas besoin d’un miroir pour savoir à quoi elle ressemble: la violence du regard des autres suffit. De retour au Lycée, Ava ne pensait pas tenir plus d’une semaine. Jusqu’à ce qu’elle rencontre la piquante Piper, qui porte comme elle des cicatrices, et Asad, technicien du groupe théâtre -qui partagent sa force de caractère et son humour à toute épreuve.


Mon avis : Aussitôt commencé, aussitôt terminé. Après l’avoir vu passer un peu partout, j’avais envie de me lancer dans cette histoire qui n’avait rien de facile, rien de bien jolie.

Dévisagée. C’est ce qu’est Ava depuis l’incendie qui a coûté la vie à ses parents et sa cousine. Depuis que son corps est brûlé à 60%. Et ce jour là, elle a su que plus rien ne serait comme avant. Elle et ses jolis yeux bleus. Elle et son joli minois. Ava a dû dire adieu à sa vie d’avant. Tout est parti en fumée en quelques secondes. Et elle était loin d’imaginer quel tournant prendrait sa vie. En allant vivre chez sa tante, elle ne s’attendait certainement pas à devoir retourner au lycée. Changement immédiat de lieu et de destination, mais ce qui devait arriver arriva. Ava va devoir faire face aux regards insistants de ses camarades, mais également aux réflexions parfois insoutenables.

« Tourner la page ne veut pas dire oublier… ça veut dire laisser partir la douleur. »

Pour faire plaisir à sa tante, elle va aussi devoir assister à des séances de psy en groupe. Rien de plus déprimant au premier abord. Mais là-bas elle va faire la rencontre d’une forte tête: Piper. Rapidement, les deux vont devenir inséparables et se rendre compte qu’elles ont bien plus en commun qu’elles ne le pensent. aux cotés de Piper, Ava se sent enfin humaine et vivante. Mais aussi aimée. Et si cette rencontre était le début de belles choses et de son retour sur les planches, elle la jolie chanteuse à la voix de velours ?

Dévisagée est bien plus qu’un simple roman. C’est une leçon de vie. L’autrice ne passe pas par quatre chemin. C’est parfois cru, parfois insoutenable, parfois terriblement triste, mais c’est surtout réaliste. Dévisagée est un roman à mettre entre toutes les mains. Un roman fort sur le deuil, la confiance en soi, la reconstruction physique et psychologique et le pouvoir, parfois aussi terrible que magique, des mots.

3 commentaires sur « Dévisagée – Erin Stewart »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s