Un garçon c’est presque rien – Lisa Balavoine

Résumé: Une chambre d’hôpital. Dans le lit, un garçon. À côté, une fille, qui attend qu’il se réveille. Au travers du coma de Roméo, son histoire : pourquoi, comment, la vie l’a-t-elle amené là ? 


Mon avis: Il y a des découvertes, des histoires incroyables et des coups de cœurs auxquels on ne s’attend pas. Ce serait une bonne définition pour cette rentrée littéraire, non? Je tiens à remercier Rageot et Netgalley pour cette lecture qui m’a faite passer par tout un tas d’émotions…

Un garçon c’est presque rien. C’est vrai quand on y pense. C’est juste un truc qui se croit plus fort que nous, les filles, parce que la société leur fait croire depuis dès siècles qu’ils sont plus puissants et plus forts que nous. Mais en vrai…un garçon c’est presque rien.

Oui un garçon c’est presque rien, mais Roméo ne s’attendait certainement pas à vivre tout ce qu’il a vécu en quelques semaines suite à cette histoire qui a fait le tour du collège. Oui cette fille qui a envoyé un « nude » à son copain. Et ce même copain qui a envoyé la photo à tout le collège pour se « venger ». Du coup, pas de chance, Justine se fait harceler, maltraiter, rejeter. Parce qu’elle a la force de marcher la tête haute et de dire tout haut ce qu’elle pense après ce qui s’est passé. Mais les autres n’aiment pas ça. Roméo, lui, est impressionné. Lui le garçon discret et sans histoire. Il va vite se rapprocher de Justine. Les deux vont rapidement tisser des liens.

« Je ne sais pas où est passé ma testostérone et je n’ai pas envie de la trouver. Je voudrais juste ne plus entendre toutes ces injonctions et ne pas avoir à jouer ce rôle qu’on veut nous donner. »

Ensemble, Roméo et Justine vont former un duo de choc. Un peu comme La Belle et la Bête, tous les opposent et pourtant ils se ressemblent beaucoup. Les jours qui suivent leur rencontre et leurs échanges ne vont pas être les plus facile. Parce que pour la première fois de sa vie, Roméo va se mêler d’une histoire. Roméo va ouvrir sa bouche. Roméo va se sentir pousser des ailes et faire comprendre son point de vu. Parce que Justine est devenue précieuse pour lui. Parce qu’il en a marre de voir tout le mal qu’elle subit. Et surtout, parce qu’il ne veut pas que tout ça se termine mal, sauf que…

Un garçon c’est presque rien est un roman d’un réalisme incroyable et effroyable en même temps. L’autrice y aborde avec beaucoup de justesse et de vérité le harcèlement, mais surtout le « revenge porn ». Ce fléau qui touche d’avantage les jeunes adolescents aujourd’hui. C’est effrayant, c’est violent, mais c’est aussi ça la réaliste. Justine est une adolescente courageuse. Roméo, lui, ne rentre dans aucunes cases. Et c’est bien pour ça que je l’ai adoré. Parce qu’il n’est pas le cliché déjà vu de l’adolescent mal dans sa peau, où de l’ado rebelle, ou encore de l’ado beau gosse qui fait tomber toutes les filles sous son charme. Il est humain et c’est déjà énorme. Un garçon c’est presque rien est une histoire qu’il faut lire et relire pour découvrir la plume de l’autrice, mais aussi et surtout, pour prendre pleinement conscience que la nouvelle génération n’a plus rien à voir avec la nôtre et qu’il nous faut apprendre à la connaître mieux au lieu de juger.

Un commentaire sur « Un garçon c’est presque rien – Lisa Balavoine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s