Il était une fois une fangirl, tome 1: Cendrillon 2.0 – Ashley Poston

Résumé: Et si Cendrillon était une fan, une vraie ?
La jeune Ellie Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c’est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d’Elle et de milliers de fans historiques du chef-d’œuvre, c’est intolérable.

Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s’assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence pour le jeune comédien, les difficultés aussi ! D’autant qu’il doit apparaître à la plus grosse convention du pays, autrefois fondée par le père d’Elle en personne…


Mon avis: Les réécritures de contes et moi, ce n’est pas une grande histoire d’amour. J’ai toujours eu beaucoup de mal. Même s’il y a déjà eu quelques titres que j’ai beaucoup aimé (coucou Sarah J. Maas), en règle générale…j’aime moyen. Mais alors là ! On sort des « clichés » des réécriture de contes avec une histoire qui donne la pêche et qui est franchement adorable.

Cendrillon. Très certainement une des princesses que j’aime le moins sur cette planète et pourtant son histoire est sacrément triste. Un père qui meurt. Une belle-mère horrible. Des « demi » sœurs affreuses. Et en plus, elle sert de bonne à ces folles. Bref, la pauvre n’a clairement pas une vie de rêve. Eh bien c’est le quotidien de Ellie. C’est une Cendrillon 2.0. A l’ère des réseaux sociaux, des fan fictions et des fanbases. Une Cendrillon sacrément cool aussi. Ellie n’a pas le quotidien de rêve des filles de son âge: elle enchaîne ses journées entre son petit boulot à la Citrouille et le ménage/repassage/décrassage/esclavage à la maison. Ce qui la fait survivre au quotidien: sa passion, que son père lui a transmise, pour l’univers SF de Starfield. C’est clairement ce qui la maintient en vie et heureusement. Depuis peu, il a été annoncé qu’un nouvel acteur reprendrai le rôle d’un personnage phare de l’univers pour un reboot au cinéma: Darien Freeman. Une sorte de Zac Efron 2.0 qui ne plaît qu’aux minettes (enfin…ça c’est ce qu’elle pense). Et pour ça…Ellie le déteste déjà. Sur son blog, elle crache dessus à longueur de journée. Mais la réalité est…un peu différente et inattendue.

« Parce que tu as raison : tu n’es pas Carmindor. mais Amara. Et tu sais pourquoi ? Parce que tu as hérité d’une intrigue secondaire toute pourrie et que, pourtant, tu as réussi à y survivre »

Si Darien a tout du gendre parfait, il doit pourtant faire face à la vague de critiques ultra violentes de la part des fans de Starfield. Il n’est pas ce à quoi les fans s’attendaient. Il va alors devoir, en plus d’essuyer les critiques, prouver ce qu’il vaut vraiment et que ce rôle est fait pour lui. D’autant qu’il doit participer à la convention que le père de Ellie a créé il y a quelques années de ça, sur Starfield. Et c’est en échangeant avec une inconnue par SMS, suite à une demande d’informations sur la convention, que Darien va se rendre compte de la puissance que peuvent avoir les réseaux sociaux. Ils peuvent être la pire comme la meilleure arme. Et il est encore loin de s’imaginer à quel point ce simple échange va changer sa vie. Malgré cette « rencontre » par écran interposé, il va devoir trimer pour arriver à se faire accepter. Quitte à remettre toute sa vie en question.

Cendrillon 2.0 est un roman qui donne la pêche. Ellie est une adolescente qui mérite autant de force et d’amour qu’elle a. Parce qu’elle n’a plus que son petit job et sa passion auxquels se raccrocher pour survivre. Et c’est d’ailleurs cette passion qui va la pousser à être ce qu’elle est : une fille qui a du cran, qui n’a pas froid aux yeux non plus. Darien, lui, est attachant. Rien de plus, rien de moins. Et toute la violence qu’il va subir donne envie de s’arracher la tête. C’est du harcèlement pur et dur qui en devient assez pesant. Ashley Poston a un certain don pour vous tenir en haleine. En lisant le roman, je me suis cru dans une série. Une fois commencé on a du mal à lâcher le livre. Entre les personnages et l’ambiance, tout y est. C’est complètement addictif. Cendrillon 2.0 est une histoire qui fait du bien et une réécriture enfin réussie sur la princesse la plus ennuyante du royaume (ex-aequo avec Aurore hein) !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s