Le Sanctuaire d’Emona – Alexandra Koszelyk

Résumé: Séléné n’a gardé de son passé d’enfant adoptée que son prénom et une mystérieuse marque en forme de croissant de lune au creux du poignet. Irina prétend lire dans les étoiles, consulte sans cesse son tarot divinatoire et fabrique des santons magiques dans des écorces de bois.
L’une et l’autre n’ont rien en commun, mais lorsqu’elles se retrouvent coincées en Slovénie dans une étrange maison dissimulée au fond d’un parc planté d’arbres centenaires, elles comprennent que leur rencontre n’est pas liée au hasard. Des forces invisibles sont à l’œuvre, qui les poussent au seuil d’une découverte extraordinaire. De celles qui changent la face du monde.


Mon avis: Parfois, il y a des romans qui vous font voyager malgré vous. Des petites perles, des petites découvertes qui changent tout. Je tiens à remercier Collection R pour leur constante confiance et Alexandra Koszelyk pour la jolie dédicace.

Tout commence par cette marque un peu bizarre sur le poignet de Séléné. Séléné est une jeune fille un peu perdue dans la vie et qui vit dans son petit monde à elle. Adoptée dès son plus jeune âge, elle n’a aucun souvenir de son passé, ni d’où elle vient. Elle sait qu’elle vient de Slovénie. C’est tout. Et puis il y a cette rencontre, cet instant, qui va tout changer. Séléné rencontre Irina. Les deux jeunes filles n’ont rien en commun. Absolument rien. Alors qu’Irina est obsédée par la magie et passe son temps à trouver des moyens pour développer cette obsession en réalité, Séléné, elle, est obsédée par son téléphone portable. Deux mondes complètement opposés vont pourtant se lier comme jamais pendant ce voyage jusqu’en Australie. Enfin…c’est ce qui était prévu. Mais il va y avoir ce détour qui va tout changer, ce détour qui n’était pas prévu du tout. Direction la Slovénie. Les origines de Séléné et Irina. Et les deux adolescentes ne s’attendaient certainement pas à découvrir leurs vraies origines.

« Mais, puisque la révolte était le seul moyen de survivre, de garder leur cité immortelle, elles lutteraient jusqu’au bout, et de leur sacrifice naîtrait l’aveu d’un espoir. »

Parce que Séléné et Irina sont spéciales. Toutes deux ont un point commun. Elles viennent toutes deux de ce pays lointain qu’est la Slovénie. Mais pas que. Et là-bas, elles vont surtout découvrir qui elles sont vraiment. Et elles sont loin de se douter que cet événement va changer leur vie à tout jamais. Elles ne savent pas encore que leur passé est bien plus sombre qu’elles ne le pensent. C’est alors le début d’une amitié incroyablement forte entre les deux, mais surtout, d’une aventure hors du commun pour elles. Parce qu’elles ne le savent pas encore, mais elles sont bien plus fortes qu’elles ne le pensent. Et ce voyage va être le point de départ d’un renouveau pour elles.

Comme une sorte de magie, Le Sanctuaire d’Emona nous envoûte au fur et à mesure que nous avançons dans l’histoire. C’est progressif. On ne s’en rend même pas compte. Mais une fois terminé, on a envie de se replonger dans cet univers fabuleux et onirique. C’est doux, beau et magique. Séléné et Irina sont deux personnages que j’ai adoré rencontrer. Et la plume de l’autrice. Je dois vous en parler. Vraiment. C’est incroyable. C’est merveilleux. On oscille entre de la poésie et des moments terriblement réaliste. C’est vraiment beau. Le Sanctuaire d’Emona est une lecture à la fois enchanteresse et magique qui nous plonge dans un premier tome aux faux airs de formule magique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s