Chronique | History is all you left me – Adam Silvera

couv34678379Titre: History is all you left me

Auteur: Adam Silvera

Editeur: Simon & Schuster

Prix:9,43€*

Parution: 9 février 2017

Nombre de pages: 304

Genre: Contemporain

Résumé: Lorsque le premier amour, et ex-petit ami de Griffin, Theo, meurt dans un accident de noyade, son univers implose. Même si Theo avait déménagé en Californie pour l’université et a commencé à voir Jackson, Griffin n’a jamais douté que Theo reviendrait à lui quand le moment serait venu. Mais maintenant, l’avenir qu’il imaginait lui-même a bien évolué. Pour aggraver les choses, la seule personne qui comprend vraiment son cœur est Jackson. Mais peu importe combien ils s’ouvrent l’un à l’autre, la spirale descendante de Griffin continue. Il se perd dans ses compulsions obsessionnelles et ses choix destructeurs, et les secrets qu’il a conservés le déchirent. Si Griffin doit reconstruire son avenir, il doit d’abord affronter son histoire, chaque dernière pièce déchirante du puzzle de sa vie.


Mon avis: ENFIN ! Il était sur ma wishlist depuis des mois et des mois et après avoir failli craquer à Londres, j’ai finalement craqué une fois de retour en France haha

History is all you left me est une histoire d’amour et de deuil. Théo et Griffin étaient les deux meilleurs amis du monde avant de sortir ensemble. Proches depuis toujours, ils ont partagés des tas de choses. Et puis il y a eu la séparation (qui a été difficile) et enfin…la mort brutale de Théo. Griffin doit alors remonter à la surface. Il doit se retrouver et surtout, retrouver goût à la vie.

Tout au long du récit de Griffin, on fait des sauts dans le temps entre le passé et le présent. Griffin est un adolescent assez banal. Et pourtant, son histoire ne l’ai pas tant que ça quand on y pense. À l’âge de 15 ans il décide de faire son coming-out. La première personne qui l’apprend est bien évidemment son meilleur ami Théo. Mais Théo est bien plus que son meilleur ami ou même son confident: Théo devient son petit ami. Celui qui va partager encore plus que ses secrets. Les deux, déjà inséparables, deviennent de vrai aimants. C’est beau, c’est doux. Théo devant partir à l’université, ils se quittent. C’est brutal, c’est affreusement triste. La distance se fait de plus en plus ressentir et les deux se donnent presque plus de nouvelles…jusqu’au jour fatal de la mort de Théo. Tout le joli petit monde que Griffin s’écroule d’un seul coup. Il y a le deuil, qui le fait descendre plus bas que terre. C’est terrible. Griffin fait alors la connaissance du petit ami de Théo. Celui qui a pris sa place. C’est alors le moment le plus difficile de sa vie. Devoir partager des souvenirs avec celui qui a partagé la vie de l’amour de sa vie juste avant que celui-ci décède. Et étonnement, Griffin s’accroche à Jackson et aux souvenirs qu’ils peuvent partager de Théo. Il remonte à la surface, il respire à nouveau et ça fait un bien fou. Le récit de Griffin m’a bouleversé. Parce que ce n’est pas seulement une histoire d’amour toute simple que l’on découvre, mais une histoire bien plus profonde que ça. Griffin est terriblement attachant et son histoire est aussi belle que terrible.

History is all you left me est une magnifique histoire d’amour et d’amitié. C’est loin des clichés tout préconçus qu’on a l’habitude de lire. C’est vraiment beau. Vraiment. Le deuil est la partie la plus difficile du récit, parce que les mots de l’auteur sont tellement beaux et doux à la fois. On a le coeur en compote et deux minutes plus tard, on se sent revivre à nouveau. Bref, gros gros coup de coeur pour ce roman qui est une vraie pépite. Malheureusement, il n’y aucune traduction de prévue pour l’instant, mais je croise fort les doigts pour que ça arrive !

Edit 25/10/2018: Il est désormais disponible en VF sous le titre Tu ne m’as laissé que notre histoire chez Robert Laffont dans la Collection R. Courrez l’acheter !

Note

IMG_3495

Les liens marqués par * sont affiliés, ce qui signifie que je touche une petite commission (de l’ordre de 5%) pour tout achat effectué via ce lien. Le prix de vente ne change pas et vous n’êtes, bien sûr, pas obligés de les utiliser. En revanche, si vous les utiliser, je vous remercie pour votre soutien 😉

4 commentaires sur « Chronique | History is all you left me – Adam Silvera »

  1. Ce livre a l’air magnifique ! Au niveau anglais, tu le comparerais à quel livre ? :O Car j’arrive généralement à lire des livres young adult, du coup pour savoir si j’espère qu’il soit un jour traduit en français ou si je peux me lancer dedans ! J’aime beaucoup la critique que tu en as fait !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s