Chronique |Nos interdits, tome 1: l’étincelle – Roxane Maffre *

Nos interdits

Résumé: Anna est une étudiante de dix-neuf ans à la vie plutôt tranquille. Le soir de son anniversaire, elle accepte de suivre sa meilleure amie Allison à la soirée du mystérieux Stan. Si Allie est sous le charme, c’est pourtant Anna qui semble fasciner le jeune homme. Un simple regard de sa part réussit à créer l’étincelle. Mais Stan traîne derrière lui une réputation de mauvais garçon qui effraie Anna. Lorsque Léo, un garçon à l’apparence plus sage, se rapproche de la jeune fille, les choses se compliquent et les jalousies s’éveillent. Anna se retrouve face un choix : suivra-t-elle la voie de la raison ou ira-t-elle à l’encontre des interdits ?


Mon avis: Les jours passent et les lectures s’enchaînent. 2018 sera encore une année autour de la romance (parce que c’est un thème que j’aime bien pardi !) et du YA. Grâce aux éditions Hachette et à Netgalley, j’ai pu découvrir en avant-première leur sortie de ce début d’année.

En commençant Nos interdits, je ne savais pas réellement dans quoi je m’embarquais. Une histoire d’amour, certes. Mais quoi d’autre ? Les romans YA ont toujours cet effet de surprise. Y aura-t-il de la violence ? De la fantaisie ? Y aura-t-il beaucoup de clichés ? C’était une découverte totale !

Avec ce roman là, point du tout. C’est un YA comme il en existe des milliers. Tout simple et tournant autour d’un même et seul thème principal: l’amour !

Le roman commence par cette fête qui va changer le cours de la petite vie d’Anna. Cette jeune et jolie étudiante a tout pour elle. Mais ce qu’elle ne sait pas en allant à cette fête le jour de son anniversaire, c’est qu’elle va y faire la rencontre d’un garçon qui risque de changer sa perception de la vie à tout jamais.

Jusque là, rien de bien nouveau dans le genre. C’est sympathique et on découvre une Anna plutôt casanière qui n’aime pas ce genre de soirée. Mais son amie Allison, au comportement un peu déluré il faut l’avouer, va tout faire pour la convaincre. Et c’est en croisant le regard du mystérieux Stan qu’elle va se rendre compte qu’elle s’est déjà mise dans un pétrin énorme. Et c’est aussi après cette soirée qu’elle va être marqué au fer rouge par ce regard et ce garçon atypique (enfin…pas si atypique quand on connait un peu le monde du YA).

Le temps passe et tout ce que l’on sait, c’est qu’Anna et Stan…se détestent. Chaque fois qu’ils se croisent, qu’ils sont dans la même pièce, les mots deviennent violents et sont emplis d’une certaine jalousie, d’une certaine tension.

Anna va alors faire la rencontre Léo. Un jeune homme au physique sage et au mental posé. Commence alors…un triangle amoureux et HAAAAAA JE DÉTESTE ÇA ! En quelques secondes, ma lecture est passée d’agréable à totalement horripilante parce que les triangles amoureux et moi, c’est loin d’être une histoire d’amour. C’est franchement compliqué et inintéressant. Mais j’ai poursuivi ma lecture. Malgré mon appréhension. Malgré le fait que je déteste ces choses là.

Et j’ai alors découvert des personnages bien plus intéressants qu’ils n’y paressent. Plus sombres et ayant une histoire aussi terrible qu’imprévisible. Léo et Stan sont un duo. Un duo d’enfer qui viennent tout droit du royaume d’Hadès. Ces deux garçons sont tout ce qu’Anna devrait éviter et pourtant, elle va s’accrocher de ton son coeur à eux parce qu’ils sont attachants. Parce qu’ils dégagent, d’une certaine manière, un aura de confiance et bienfaisance (même s’ils sont loin d’être des anges…). C’est ce qui m’a alors fait apprécier l’histoire. Je suis passé outre le côté romantique de l’histoire et j’ai trouvé bien plus intéressant le côte un peu violent et bad boy des personnages masculins. Certes, c’est bourré de cliché, mais ils donnent largement le ton pour la suite du roman.

Le premier tome de Nos Interdits est très addictif. Clairement, une fois qu’on le commence, il est très difficile de reposer le livre parce que l’écriture de Roxane Maffre est vraiment claire et précise. Elle sait où elle veut aller avec ses personnages et, contrairement à certains auteur.e.s de YA, elle ne se disperse pas. C’est ce qui m’a fait apprécier le roman. C’est frais, mais aussi assez réaliste. Les personnages, même s’ils sont assez cliché dans le genre, ont tous une histoire à raconter et à nous faire vivre. Entre jalousie, amour et mensonges, ce roman pourrait largement être adapté en série et le succès serait largement au rendez-vous ! L’étincelle n’était que le premier tome, mais le second va sûrement faire bien plus que des étincelles, croyez-moi 😉

 

Les liens marqués par * sont affiliés, ce qui signifie que je touche une petite commission (de l’ordre de 5%) pour tout achat effectué via ce lien. Le prix de vente ne change pas et vous n’êtes, bien sûr, pas obligés de les utiliser. En revanche, si vous les utiliser, je vous remercie pour votre soutien 😉

2 commentaires sur « Chronique |Nos interdits, tome 1: l’étincelle – Roxane Maffre * »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s