Chronique | Rien de plus grand – Malin Persson Giolito*

rien de plus grand

RésuméStockholm, sa banlieue chic. Dans la salle de classe d’un lycée huppé, cinq personnes gisent sur le sol, perforées de balles. Debout au milieu d’elles, Maja Norberg, dix-huit ans à peine, élève modèle et fille de bonne famille. Son petit copain, le fils de la plus grosse fortune de Suède, et sa meilleure amie, une jolie blonde soucieuse de la paix dans le monde, figurent parmi les victimes, ainsi que Samir, brillant fils d’immigrés décidé à s’affranchir de sa condition. Neuf mois plus tard, après un battage médiatique qui a dépassé les frontières suédoises, le procès se tient. Mais qui est Maja ? Qu’a-t-elle fait, et pourquoi ?


Mon avis: Je tiens avant tout à remercier les éditons Presse de la Cité ainsi que Netgalley pour cette surprenante découverte. C’était la première fois que je lisais un policier/thriller suédois et j’en ressors complètement satisfaite.

Rien de plus grand commence avec l’histoire de Maja. Cette adolescente est retrouvée vivante au milieu d’une pièce remplie de victimes. Suite à une violente attaque elle est la seule survivante. Ces victimes dont elle connaissait l’exacte identité. Ces victimes qu’elle a fréquenté. Elle est pourtant arrêtée quelques minutes plus tard, comme étant la seule suspecte de ce massacre. On suit alors son jugement, mais également son histoire. Qu’est-ce qui aurait bien pu la pousser à perpétrer un tel massacre ? Pourquoi aurait-elle également tué le garçon qu’elle aimait ? On en apprend de plus en plus sur elle au cours de son récit sur sa vie. Ses amours, ses amis, ses ennemis, ses déceptions. Du haut de ses 18 ans, elle n’a jamais été sûre de ce qu’elle voulait. Parce que Maja est encore une enfant. Une grande enfant qui ne sait rien de la vie. Complètement paumée dans cette vie remplie de fête, d’argent, de drogue et d’alcool coule à flot. Mais au final, est-elle réellement la coupable de tout ça ? N’est-elle pas une simple petite pièce dans cet immense puzzle ? N’est-elle pas plutôt une victime ? Pas physique, mais psychologique. Parce qu’on l’apprend au fil du roman, Maja est fragile. Elle fait parti de ceux qui, malgré tout l’argent du monde, sont détruits par la vie et ceux qui les entourent. Et sa relation avec le beau Sébastian est le début de toute ce massacre qui va rapidement viré à l’obsession. On assiste alors au début d’un récit qui fait froid dans le dos  Un récit où une bande d’adolescents se comportent comme des adultes. Où le pouvoir des mots est bien plus forts que tout.

Rien de plus grand est un policier qui nous enivre dès les premières lignes. On entre dans une histoire qui fait perdre pieds, qui accuse tout et nous fait douter. L’histoire de Maja m’a tenue en haleine tout le long. Et les alternances entre son récit sur sa vie d’avant et son jugement donne encore plus de réalité à l’histoire. C’était incroyablement bon ! J’ai rarement lu un policier/thriller aussi hypnotisant.

Les liens marqués par * sont affiliés, ce qui signifie que je touche une petite commission (de l’ordre de 5%) pour tout achat effectué via ce lien. Le prix de vente ne change pas et vous n’êtes, bien sûr, pas obligés de les utiliser. En revanche, si vous les utiliser, je vous remercie pour votre soutien 😉

Un commentaire sur « Chronique | Rien de plus grand – Malin Persson Giolito* »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s