404 – Sabri Louatah

Résumé: « Rentre dans ton pays. Entendre ça alors que ça fait soixante-dix ans qu’on vit en France ! Mon petit Rayanne c’est la quatrième génération, il va falloir combien de générations pour que vous nous foutiez la paix ? Combien ? », s’emporte un des personnages de mon roman.

Avec 404, j’ai voulu regarder la brèche, sans ciller, et raconter cette tragédie française de la partition et de la séparation ethnique à travers le destin d’une poignée de personnages réunis dans une petite commune de l’Allier. Pile au centre de la France et de toutes les tensions qui la traversent…


Mon avis: 404 c’est le nom de la prochaine application en vogue. Une plateforme de streaming en direct. Un truc qui va faire le buzz. Et qui va rendre zinzins beaucoup de personnes. Le concept ? Personne ne peut faire de capture d’écran, personne ne peut filmer le téléphone lorsque la vidéo est diffusée. Un nouveau concept, un truc qui vient du futur quoi. C’est grâce à l’intelligence de la belle Allia si tout ça est désormais en place. Et il faut dire que les derniers événements politiques survenus dans notre pays n’ont pas aidés.

Dans 404, nous sommes dans un futur proche. La France est dirigée par une femme. Adieu le patriarcat. Même s’il est encore bien présent, les femmes prennent enfin le pouvoir. Elles se lèvent, elle se cassent et elles montrent les dents. Il est temps ! Si c’est le côté totalement positif, il y a forcément un côté négatif. Et celui-ci, il fait mal. Les réseaux sociaux. Le fléau qui nous touche depuis une dizaine d’années maintenant. Facebook ? Trop has been. Twitter ? Trop politique. Snapchat ? Trop ennuyant. Tik Tok ? Ça pourrait être une bonne plateforme. Mais le fléau ce sont surtout les « fake news » et les vidéos totalement trafiquées qui font le buzz. Une histoire de viol, de la politique, beaucoup d’argent et des ripoux. Au milieu de tout ce joyeux bordel il y a Allia et Ali. Deux amis d’enfance qui n’ont rien en commun, si ce n’est les souvenirs. Allia est brillante, intelligente, solaire. Ali est discret, sans histoire et timide. Ensemble ils forment un duo inédit et doux. Allia c’est le cerveau. Tout ce qu’elle entreprend, elle le réussi. Notamment cette fameuse application qu’elle compte lancer: 404. Ali est comme hypnotisé par la splendeur d’Allia. Pour elle, il pourrait décrocher la lune. Même ce qu’il n’aurait jamais pensé faire… Et à ce moment là…ça devient un peu trop flippant.

« On ne peut rien contre le tempérament, c’est têtu et dur comme le crâne d’une tête de mule. »

Si j’ai lu 404 c’est avant tout parce que l’histoire prend place près de chez moi. Un petit patelin du fin fond de l’Allier. Et puis en commençant, j’ai été intriguée. Ça commence tout doucement. On nous parle de souvenirs, de rires, de fêtes, de joie, de peines, d’amitié, de famille. Bref, un roman en soit…banal. Et puis, plus l’histoire avance, et plus on est intrigué. Virage à 360°. L’auteur nous plonge alors dans une histoire sombre, inconnue, violente. On ne tombe pourtant pas dans le pathos, mais ça paraît si réaliste qu’on en ferme les yeux de peur.

Sabri Louatah nous a préparé un bon cocktail entre thriller et suspens. 404 est un roman un peu ovni au milieu de toutes ces dernières sortir littéraires où l’on parle, où l’on ose et où l’on prend enfin la parole pour avouer. L’auteur imagine un futur proche violent et « violé ». Un futur effrayant et qui parait pourtant si réaliste. 404 c’est le roman qu’il faut lire avec précaution au risque de ce perdre dans se méandre de réalisme et de folie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s