Frankly in Love – David Yoon

Résumé: Frank-Li est un Limbo, terme de son invention pour désigner ces adolescents tiraillés entre leur héritage coréen et leur éducation à l’américaine. En ce qui concerne sa vie amoureuse, ses parents n’ont qu’une règle : sa petite amie sera coréenne.

Quand Frank s’entiche de Brit, l’intelligente, la merveilleuse, la… blanche Brit, les problèmes s’annoncent. Voyant qu’une autre Limbo, Joy, vit une situation similaire, Frank a une idée : pourquoi ne pas feindre une relation avec Joy, pour sauver les apparences face à papa-maman, et regagner sa liberté ?

Plan parfait, mais, sans ses parents sur le dos, face à cette vie qui commence, Frank se demande s’il a vraiment compris ce qu’est l’amour… Ou même ce qu’il est, lui.


Mon avis: Enfin un personnage masculin principal coréen! Et une histoire où l’on parle plus que de simples amourettes pendant l’adolescence. Frankly in love c’est un peu plus que ça et j’ai passé un bon moment de lecture avec lui et sa famille.

Dans Frankly in love, on fait la connaissance de Frank. Il a 18 ans, c’est l’année du SAT (équivalent du Baccalauréat aux US) et plus rien ne va. Depuis quelques années maintenant, Frank se pose sans cesse des questions sur ses origines. Frank est americano-coréen. Né aux US, il a pourtant grandi avec la culture coréenne de ses parents, immigrés coréens. Lors des fêtes de « famille », il ne se sent jamais à sa place. Parce qu’il parle à peine la langue. Parce qu’il ne comprends pas les traditions « vieillottes ». Parce qu’il se rend sans cesse compte du racisme qui omniprésent dans sa famille. Pour ses parents, Frank n’a pas d’autre choix que de sortir avec une coréenne. C’est la règle! Comme si, en sortant avec une blanche (une personne noire ? Même pas en rêve !), il allait oublier ses origines.

“White people can describe themselves with just American. Only when pressed do they go into their ethnic heritage. Doesn’t seem fair that I have to forever explain my origin story with that silent hyphen, whereas white people don’t. It’s complicated. But simple. Simplicated.”

Alors avec son amie Joy, ils vont faire croire à leur famille qu’ils sont ensemble. Alors qu’il a une copine qu’il aime comme un fou. Alors que Joy a un petit ami qui a souvent la tête dans les nuages. Lui, une blanche. Elle, un chinois. Ils vont devoir sacrifier leur choix pour être « bien » devant leur parents. Mais ce mensonge qui ne devait pas durer, va devenir bien plus compliqué qu’il n’y paraît. Franky est un personnage intelligent et qui souffre. Il souffre de ce manque de réponses. De ce manque de compréhension de la part de sa famille. Il se sent parfois grandement seul, même s’il est très souvent accompagné de ses amis(Q, un king !).

Frankly in love est un roman adorable sur le passage à l’âge adulte, sur le racisme, sur l’amour, mais surtout sur les origines parfois incomprises. J’ai beaucoup aimé le personnage de Frank parce qu’il est terriblement attachant et humain. Frankly in love c’est une histoire qui concerne bien plus la famille que l’amour. C’est l’histoire de personnes tiraillée entre le respect, la parole, les secrets et leurs racines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s