Et que ne durent que les moments doux – Virgine Grimaldi

Résumé: L’une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. Elle est minuscule, pourtant elle prend déjà tellement de place.
L’autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid. Son fils laisse un vide immense, mais aussi son chien farfelu.
L’une doit apprendre à être mère à temps plein, l’autre doit apprendre à être mère à la retraite.

C’est l’histoire universelle de ces moments qui font basculer la vie, de ces vagues d’émotions qui balaient tout sur leur passage, et de ces rencontres indélébiles qui changent un destin.


Mon avis: Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu une lecture doudou. Une de ces lectures qui fait du bien et qui nous fait passer par tout un tas d’émotions. Virginie Grimaldi est toujours autant une reine pour ça !

C’est l’histoire de deux vies. Ou d’une. Ou de la vôtre. C’est l’histoire de beaucoup de personnes sur cette planète. L’histoire universelle de la maternité, mais aussi du fait d’être une femme dans une société qui juge tous vos moindres faits et gestes. C’est l’histoire de toute une génération. C’est surtout l’histoire de moments marquants. On y découvre Lili et Elise. L’une est une toute nouvelle maman. Elle vient de donner au monde une petite beauté, un être unique, la chaire de sa chaire. Elise, elle, est une maman de cinquante ans qui vient de voir son dernier bambin quitter la maison (oui le bambin à 18 ans hein). Les deux sont liées malgré elles. Par leur histoire. Par leur façon de penser. Par leur manière d’agir. Elles sont heureuses, perdues, tristes, joyeuses, envoûtées, désespérées. Être mère c’est aussi ça. Tout un melting pot de sentiments à la fois doux et intenses. Lili et Elise vont payer le prix fort de cette chance d’être mère.

Lili, la jeune maman, vient de donner naissance à une toute petite chose bien avant le terme prévu pour sa grossesse. Elle va alors devoir subir le stress intense qu’est d’avoir un enfant prématuré, entouré de dizaine de fils autour de son petit corps. C’est terrible. C’est même violent. Mais elle sait qu’elle va se battre pour cette petite chose unique qui est la sienne. Avec son mari à ses côtés, elle se sent plus forte que jamais. Malgré des moments d’hésitations. Lili est incroyablement forte et inspirante.

« Un jour, je te parlerai de ces personnes qui ne font que traverser notre vie, mais la marquent à tout jamais. Un jour, je te raconterai ces rencontres éphémères indélébiles. »

Elise, elle, c’est une grande maman. Elle est se retrouve seule du jour au lendemain. Enfin seule…accompagnée du chien de son fils, Edouard. Il pue, il est laid, mais il est attachant à souhait. Si au début elle ne peut pas se le voir en photo, elle prend conscience qu’il est la seule chose qui la relie désormais à ses enfants. C’est comme un constant souvenir éveillé. Parce qu’Elise est proche de ses enfants. La chaire de sa chaire, le sang de son sang. C’est une maman qui en a vu de toutes les couleurs, qui connaît la vie, mais doit désormais faire face à la solitude, mais également à une certaine forme de liberté. Elle aussi est inspirante. C’est aussi une vraie force de la nature.

Et que ne durent que les moments doux est un roman qui fait du bien. On rit, on pleure, on souri bêtement à son livre, on passe par tout un tas d’émotions. Mais une fois le livre refermé, on se dit que la vie vaut parfois le coût d’être vécue. Lili et Elise sont inspirantes. Elles sont incroyablement douces et pleine de vérité à la fois. Je les ai aimé de tout mon cœur et j’espère être une de ces femmes un de ces jours. Des femmes qui en ont une sacré paire et qui n’ont pas peur d’avancer la tête haute et de dire ce qu’elles pensent. Virginie Grimaldi fait du bien au cœur et c’est clairement ce dont j’avais besoin ces derniers temps !

2 commentaires sur « Et que ne durent que les moments doux – Virgine Grimaldi »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s