Vampyria, tome 1: La cour des ténèbres – Victor Dixen*

Résumé: EN L’AN DE GRÂCE 1715, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l’aristocratie vampyrique.

TROIS SIÈCLES PLUS TARD, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l’école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ?


Mon avis: Après une attente de longue haleine, il est enfin là ! Le tout nouveau roman de Victor Dixen et une chose est sûre: c’est sanglant ! Je tiens avant tout à remercier Collection R pour l’envoi du service presse (je vous l’ai d’ailleurs montré sur instagram, c’était quelque chose d’épique!)

Retour en arrière. Nous sommes en l’an 299 depuis la transformation du souverain Louis XIV en vampyre. 1715, l’heure de sa mort était arrivée, mais il a été transformé en immortel suceur de sang. 299 ans plus tard, on suit la jeune Jeanne, une auvergnate de dix-sept ans qui vit un quotidien despotique à cause de ce Roy Soleil. Pauvreté et survie son ses maîtres mots. Depuis la transformation du souverain, plus rien n’est comme avant. La violence et la peur règnent sur la France. Elle n’a pourtant pas perdu de sa superbe. Et pour cause: les Vampyres ont désormais une place toute particulière à la Cour de Versailles. Mais que vient faire une pauvre jeune auvergnate là-dedans ?

Eh bien…après le massacre de toute sa famille sous ses yeux, (la faute aux « dragons » de la Cour), elle va devoir fuir pour survivre. Jeanne change d’identité, de titre sans que personne le sache. Elle devient Diane, une jeune noble qu’elle a dû assassiner au cour de sa fuite. Sur la route, elle va croiser Alexandre de Mortange. Il lui offre son aide. Chose énervante: il a tout pour lui. Il est beau, intelligent et il a du langage. Le point noir: c’est un vampyre pardi! Dès les premiers instants, Jeanne le déteste. Mais cette fuite et cette rencontre fortuite vont lui permettre de survivre.

 » La liberté ou l’amour… La liberté ou la mort… c’est la même chose, à une syllabe près ! »

Elle va alors intégrer la Grande Ecole. Là-bas, elle va y apprendre la vie à la Cour. Elle va également y faire des rencontres qui la marqueront à tout jamais. Mais elle va surtout faire LA rencontre qui la confortera dans son choix de vie: Louis XIV. L’objectif de Jeanne est simple: diviser pour mieux régner. Et pour ça, elle va tout faire pour intégrer la garde rapprochée du Roy. Quitte à se faire des ennemis. Elle n’a plus rien à perdre de toute façon. Plus rien du tout. C’est alors le début d’une longue recherche pour se venger. Et ce qu’elle veut par dessus tout, c’est la tête du Roy. Rien d’autre.

Que ce fut intense ! Victor Dixen n’a aucune pitié dans ce premier tome de Vampyria. Dès le début, j’ai su. J’ai su que je n’allais pas m’arrêter. J’ai su que j’allais beaucoup aimer. C’est sombre. Bien plus sombre que tout ce que l’auteur a pu écrire auparavant. C’est aussi sanglant et gore. Mais c’est aussi ça les vrais vampires, non ? Cette plongée au milieu de la cour du Roi Soleil, cette rencontre avec Jeanne (une héroïne qui en a une sacrée paire!), ces moments cru, violents et intenses… Même s’il y a certaines choses qui m’ont un peu dérangées (à quoi bon intégrer une mini romance quand il n’y en a pas forcément besoin ?) Vampyria est une uchronie qui a de beaux jours devant elle au vu de cette fin qui nous laisse sans voix et de cette aventure qui ne fait que commencer pour Jeanne.

3 commentaires sur « Vampyria, tome 1: La cour des ténèbres – Victor Dixen* »

  1. Il y a tellement de buzz autour du roman que je l’ai forcément vu passer dans mes réseaux. Je n’ai pas adhéré à la plume de Dixen sur ces précédents romans mais le résumé m’intrigue. J’ai lu quelques uchronies mais toucher à Louis XIV j’ai un peu peur de me lancer du coup. Merci de ton retour

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s