Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi

Résumé : Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.


Mon avis: Il y a quelques mois, je découvrais la plume de cette autrice avec son dernier roman tout juste sorti. A ce moment là, j’ai su. J’ai su que j’allais aimer chacun de ses romans, chacune de ses histoires et celui-ci n’a pas dérogé à la règle encore une fois.

Il est grand temps de rallumer les étoiles quand tout va mal, non ? En tout cas c’est ce que pense Anna qui n’a jamais eu la vie facile. Maman très jeune, elle a enchaîné les déceptions et les galères. Son quotidien se résume au schéma très connu du « métro-boulot-dodo », mais également d’une tonne de dettes sur les bras. Et outre ses galères personnelles, elle doit également gérer ses deux filles qui passent le moment difficile qu’est l’adolescence. Parce que Chloé, la première, est quasiment à la fin de son adolescence, mais la « presque jeune femme » se pose quotidiennement des questions sur son avenir et sur elle-même. Elle fait des erreurs, comme beaucoup de jeunes. Et c’est en se confiant sur son blog qu’elle peut un peu respirer. Mais Chloé a peur. Peur de l’avenir, peur de ce qui attend sa mère si elle continue d’accumuler les dettes. Peur tout simplement. Et enfin, il y a Lily. La petite Lily. Elle n’est qu’au début de son adolescence, mais elle aime se confier à son journal intime où elle raconte ses aventures et son quotidien pas toujours facile quand on a 12 ans.

« Tout au long de notre vie, on juge ce qui nous arrive, on se réjouit, on se lamente. Pourtant, on ne saura qu’au dernier moment s’il y avait lieu de se réjouir ou de se lamenter. Rien n’est figé, tout évolue. Ne sois pas triste aujourd’hui, car ce qui t’arrive est peut-être un grand bonheur. »

Et puis il y a cet instant, ce moment de prise de conscience. La grand-mère d’Anna lui dit qu’il faut profiter de la vie avant qu’il ne soit trop tard. Anna sait qu’il est temps pour elle. Temps pour elle de rallumer cette flamme qu’elle a perdue il y a déjà longtemps. Temps pour elle de sauver ses filles de cette vie bien trop difficile. Alors elle décide de partir avec elles. Loin. Très loin. En Scandinavie pour être plus précise. Ce voyage en camping-car, elle l’espère, recollera les morceaux perdus depuis quelques années. Pour se reconstruire, Anna doit fuir. Elle doit retrouver ce souffle qui lui manque. Et ses filles en ont aussi besoin. Parce que la vie n’a pas été non plus très sympathique avec elles. Elles se le disent: rien ne pourra se mettre en travers de leur chemin pendant ce voyage. Anna le sait, LEUR moment est venu et il est grand temps pour elles de rallumer leurs étoiles qui brillaient tout là haut il y a encore quelques temps.

Il est grand temps de rallumer les étoiles est un roman dont je pourrai vous parler des heures durant. Je l’ai dévoré en à peine 2h30 et je suis passé par tellement d’émotions que je n’ai même pas assez de mots pour décrire tout ce que j’ai pu ressentir. Virginie Grimaldi a ce pouvoir incroyable d’écrire des histoires qui font à la fois mal et bien. Des histoires réalistes. Des histoires remplies de vérités. Mais ce livre en particulier a sa place dans mon top 10 des meilleures lectures que j’ai faites ces dernières années. C’était si beau, si enivrant, si doux et si dur à la fois. Ce livre est la définition même de ce que signifient les mots famille et amour. C’est l’histoire d’une mère et de ses filles. C’est l’histoire de femmes qui n’ont pas toujours crues en elles, mais qui vont tout faire pour remonter la pente et briller à nouveau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s