Winterwood: la forêt des âmes perdues – Shea Ernshaw

Résumé : Certains disent que les bois de Wicker Woods sont magiques. Hantés, mêmes.

Nora Walker, héritière d’une longue lignée de sorcière, sait à quoi s’en tenir : toutes les femmes de sa famille partagent un lien particulier avec la forêt. Et c’est ce lien qui met Oliver Huntsman sur sa route. Lorsque l’adolescente le retrouve, gelé, au milieu de ces arbres inquiétants, elle n’en croit pas ses yeux. Oliver, c’est le garçon du Camp de Redressement pour jeunes en difficulté qui a disparu en pleine tempête de neige voilà plusieurs semaines. Il devrait être mort. Et pourtant, il est là, vivant.

Nora le recueille chez elle et tombe amoureuse de lui. Mais elle ne peut s’empêcher de remarquer qu’en présence du jeune homme les bois réagissent étrangement et de se demander comment il a pu survivre à cette nuit de tempête qui aurait dû le tuer. Elle comprend que son nouvel ami cache un secret. Oliver, de son côté, est prêt à tout pour garder ses secrets enfouis. Car il n’est pas le seul à avoir disparu cette nuit-là.


Mon avis : Après avoir découvert la plume de Shea Ernshaw avec son premier roman The Wicked Deep, j’avais hâte de la retrouver avec son nouveau roman Winterwood. Je tiens d’ailleurs à remercier les éditions Rageot et Netgalley pour cette lecture riche en émotions.

Wicker Wood. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais c’es le lieu de bien des choses qui se sont passées. Des disparitions inquiétantes, des moments arrêtés, des échanges controversés. Wicker Wood c’est un endroit à la fois bucolique et en même temps, terrifiant. Le diable en personne s’est peut-être même retranché là depuis le temps, qui sait ? En face de cette forêt envoûtante, il y a Jackjaw Lake, un lac qui est connu pour avoir été ensorcelé par les sorcières de la famille Walker. De puissantes femmes qui ont tué des hommes en mêlant forêt et eau. Le mystère est toujours entier quant à cette histoire.

Durant cette période hivernale déjà bien installée, Nora Walker doit faire face à une rencontre peu commune. Elle retrouve, au milieu de la forêt enneigée, un jeune homme enseveli sous des feuilles. Il s’appelle Oliver Huntsman, il a perdu la mémoire et ne sait pas vraiment d’où il vient. Enfin ça…c’est ce qu’il dit. Mais ce qui n’était qu’une rencontre fortuite, va se transformer en un évènement bien plus sombre. Nora est l’héritière de la longue lignée des Walker. C’est une sorcière qui maîtrise communique avec la forêt et l’eau. Elle rêve de mettre ses pouvoirs en action. Mais jusque-là, c’était impossible pour elle. Seulement…en rencontrant Oliver, elle va se rendre compte que quelque chose cloche. Comme si la forêt essayait de lui faire passer un message. Nora va alors devoir se découvrir en plus de devoir faire face à un mystère inquiétant qui va la mettre en danger elle et sa famille. Et peut-être même ce fameux Oliver.

« Je sais bien ce que les gens disent de moi, de ma famille, mais leurs mots tombent sur ma peau comme des gouttes de pluie fades, sans jamais s’infiltrer. Je sais ce que je suis – et ce que je ne suis pas. Je ne leur en veux pas de se montrer curieux. Des fois, je me dis que c’est juste parce qu’ils sont jaloux – qu’ils aimeraient être différents. Échapper à la banalité de leurs vies insipides. »

Magie, poésie, romance, horreur et frissons. Voilà comment résumer Winterwood en quelques mots. Et pourtant ce n’est qu’une infime partie de l’histoire. Les récits de Nora et Oliver m’ont fait passer par tout un tas d’émotions. C’est intense et en même temps doux et à la fois…effrayant. C’est très bizarre comme sensation. Mais Shea Ernshaw a cette faculté de nous hypnotiser. Et, encore une fois, elle m’a eu. Carrément même. Parce que ce livre j’y pense. Parce qu’on plonge dans un univers sombre. Parce que chaque petit détail compte. Winterwood est un roman parfait pour la saison, qui saura ravir les amateurs de frissons et de sorcières, mais aussi de poésie et de magie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s