I Would Leave Me If I Could: A Collection of Poetry- Halsey

Résumé: In this debut collection, Halsey bares her soul. Bringing the same artistry found in her lyrics, Halsey’s poems delve into the highs and lows of doomed relationships, family ties, sexuality, and mental illness. More hand grenades than confessions, these autobiographical poems explore and dismantle conventional notions of what it means to be a feminist in search of power.

Masterful as it is raw, passionate, and profound, I Would Leave Me If I Could signals the arrival of an essential voice.


Mon avis : Par où commencer avec ce qui est unes des sorties que j’attendais le plus en 2020. Ce recueil de poèmes, de textes, c’était quelque chose. Quelque chose que j’appréhendais, que j’attendais, que j’aimais déjà sans même l’avoir lu.

« I am not allowed to want to die anymore.

Believe me, I have tried »

Halsey est une artiste. Une vraie. Elle chante, danse, produit, écrit, peint, dessine, slame. Elle est tantôt poète, tantôt actrice. C’est une artiste à part entière encore trop peu reconnue. Et pourtant, son talent elle le prouve depuis des années maintenant. J’étais en deuxième année à l’université quand je l’ai découverte. J’avais 20 ans, j’étais complètement paumée et dérouté par le fait de devenir une «adulte». Et puis elle est arrivée dans ma vie. Elle et ses cheveux bleus. Elle est ses textes, ses mots qui sont forts, crus, violents et tellement réaliste à la fois. Ca a été un coup de foudre. Et j’ai toujours su qu’un jour elle serait reconnue pour ça. Et enfin, il y a I Would Leave If I Could. Ce recueil de poème est le travail de plusieurs années d’écrire. Un recueil où elle partage ses avis, ses moments de vie aussi doux que violents. Elle y parle de famille, d’amour, de viol, de combat, de féminisme, de santé mentale. Elle partage ce quotidien qui n’est pas aussi tout beau et tout rose qu’on le pense.

« Been biting my tongue till it bleeds

cry over things I don’t need.

My mother told me

pick your battles wisely

but you made me angry at the world

so I chose them all»

Je pourrai vous écrire une chronique longue comme le bras pour vous en parler, mais je ne le ferai pas. Je ne le ferai pas parce que c’est à vous de découvrir les mots de Halsey. Les mots de cette femme incroyable, de cette artiste unique et tellement attachante. Ses poèmes m’ont fait pleurer. Pleurer à chaudes larmes. Ils m’ont fait également rire, sourire et maudire ce monde dans lequel nous vivons. I Would Leave Me If I Could fort et important. On est loin des choses nian-niantes qui sortent ces dernières années. Ce recueil de textes et poèmes et très certainement le plus sincère que j’ai pu lire ces dernières années. Une chose est sûre : Halsey a encore de beaux jours devant elle et son talent n’a pas fini de subjuguer les gens qui, quotidiennement, la découvrent et la suivent.

2 commentaires sur « I Would Leave Me If I Could: A Collection of Poetry- Halsey »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s