La vie invisible d’Addie LaRue – V.E.Schwab

Résumé: Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route.

Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d’aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d’Europe d’abord, puis dans le monde entier. Jusqu’au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l’homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?


Mon avis: On y est. V.E.Schwab est de retour dans toutes les librairies française (pour mon plus grand plaisir) avec son tout nouveau roman La Vie invisible d’Addie Larue. Je l’ai lu au moment de sa sortie en VO et ça avait été un immense coup de cœur. Désormais disponible en VF, je me suis délectée avec une traduction quasi parfaite. Je tiens d’ailleurs à remercier de tout mon cœur les éditions Lumen et Netgalley 😉

Adeline Larue. Une jeune femme au prénom commun et à la vie sans histoire. Elle n’a rien de marquant. Rien qui pourrait retenir votre attention et pourtant… Adeline va signer un pacte avec le « diable ». Un pacte qui va changer sa vie à tout jamais. Elle devient immortelle. Mais en devenant immortelle, elle donne une partie d’elle-même : son âme. Toutes les personnes autour d’elle l’oublieront. Toutes les personnes croisant sa route n’auront plus aucun souvenir d’elle le lendemain. Elle va traverser les siècles sans jamais marquer qui que ce soit. Sans jamais laisser une trace derrière elle. En tout cas, c’est ce qu’elle pense. Et puis il y a ce jour à New-York. Il y a cette rencontre dans une librairie. Elle pense qu’il l’oubliera. Comme tout le monde. Mais Henry la voit, la sent et surtout, il ne l’oublie pas. Addie découvre alors une nouvelle facette d’elle-même : la liberté d’aimer. Car entre Henry et elle c’est comme un coup de foudre, un coup d’amour. Ça leur tombe sur la tête. Henry aussi a ses secrets. Il a cette face cachée qu’il ne peut dévoiler. Addie commence alors à découvrir un quotidien qu’elle aime. Mais bientôt, le diable va réapparaître pour lui rappeler à l’ordre. Et Addie va faire face aux regrets, à la peur et à tous ces sentiments qu’elle n’avait pas ressenti depuis longtemps.

« Personne n’est jamais prêt à mourir. Même quand on pense l’être. Personne ne l’est . »

Adeline est devenue Addie. Au fil des siècles, elle a changé de prénom, d’identité, de genre. Elle a connu l’émancipation de la femme, la liberté. Elle a connu les droits de la femme changés et a fait face à un respect différent. Elle a connu des guerres, des conflits. Elle a vu des inventions inventées, ratées, délaissées. Parce qu’Addie a 300 ans. Et 300 ans…c’est long. Elle a voyagé dans toute la France et l’Europe et puis les Etats-Unis. Elle s’est émancipée malgré elle. Elle s’est donné une voix, malgré le fait que les personnes autour d’elle l’oublient. Addie est plus vivante que jamais. Plus indépendante aussi.

La Vie invisible d’Addie Larue est un livre qui vous donne une jolie claque. De celles qu’on n’oublie pas. La plume de V.E.Schwab est piquante de vérité et parfois pleine de poésie. La vie d’Addie est marquante. Elle a vécu une tonne de choses tout en étant la femme la plus malheureuse du monde. Mais en même temps, cette forme de liberté est pour elle la meilleure chose qui ne lui soit jamais arrivée. C’est compliqué à expliquer, mais Addie… je l’admire. J’admire son franc-parler et sa tête haute. J’admire le fait que V.E.Schwab est crée un personnage qui ne rentre dans aucune case spécifique. J’admire le fait que la fin ne soit pas la plus parfaite du monde. J’admire la plume, le travail, le voyage à travers le temps et l’histoire de toute une vie, aussi infinie soit-elle. La Vie invisible d’Addie Larue restera, encore une fois, un roman marquant et que je ne pourrai que trop vous conseiller.

2 commentaires sur « La vie invisible d’Addie LaRue – V.E.Schwab »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s