Fils de l’infini – Adam Silvera

Résumé: Emil et Brighton vivent à New York. Les jumeaux ont longtemps rêvé d’un destin extraordinaire. Il faut dire que trouver sa place dans un monde où ceux qu’on appelle les Célestes naissent avec des pouvoirs surnaturels est loin d’être évident… Surtout quand ces êtres s’illustrent régulièrement dans des combats grandioses en pleine ville contre les dangereux Spectres.
À défaut d’être un puissant héros lui-même, Brighton tente de gagner la célébrité avec sa chaîne YouTube tandis que le doux Emil ne demande qu’à rester dans l’ombre où il œuvre pour la protection de ses phénix bien-aimés.
Mais un jour, les pouvoirs d’Emil se manifestent dans des circonstances qui le placent au cœur du conflit entre Spectres et Célestes. Tandis qu’il se retrouve propulsé à une place que Brighton a toujours rêvé d’occuper, la loyauté entre les deux frères est mise à rude épreuve, et personne n’en sortira indemne.
Il n’y aura qu’un seul fils de l’Infini.


Mon avis: Il y a parfois des auteurices qui devraient s’arrêter à un seul genre et puis il y a Adam Silvera. Il manie sa plume avec brio, même dans la fantasy. Je tiens à remercier Collection R pour leur constante confiance !

Fils de l’infini. C’est ce que la légende raconte. Il n’y en a qu’un seul. Celui qui a les pleins pouvoirs. Celui qui vous envoûte au premier regard. Mais avant de vous parler de ce fils de l’infini, de cet être unique, je me dois de vous parler des jumeaux Emil et Brigton. L’un rêve de paix et de rester seul dans son coin à vivre une vie des plus normales. Et l’autre, Brighton, ne recherche que la popularité. Il vlogue, il essaie, tant bien que mal, de se faire une place parmi les plus populaire. Parce que c’est Brighton. Parce qu’il a ce besoin constant de monter ce qu’il vaut. Tout le contraire de son frère jumeau Emil. Mais ces deux personnalités diamétralement opposées se complètent. Surtout face à ce quotidien peu ordinaire. Car sur Terre, les humains doivent vivre avec des êtres un peu spéciaux: les Célestes, ceux que tout le monde admire. Et les Spectres, les méchants, des êtres assoiffés de sang et de vengeances. Et Emil et Brighton au milieu de tout ça ? Ils tentent, tant bien que mal, à survivre à ce quotidien un peu spécial. Chacun à leur manière. Mais il y a ce jour qui va tout changer. Cet instant qui va changer leur destin.

Parce qu’Emil et Brighton vont découvrir qu’ils ne sont peut-être pas des humains si ordinaires que ça. Ils sont peut-être bien plus. Peut-être des Célestes même. Et c’est Emil qui va devoir faire face à ce changement. Lui le calme, le discret. Celui qui ne demande qu’à rester dans son coin. Emil va découvrir ses pouvoirs. Et c’est sans compter sur la jalousie maladive de son jumeau. Entre les deux ça devient bien pire que la guerre entre les Célestes et les Spectres. Et se retrouver au milieu de tout ce joyeux bordel n’est que le commencement…

“I may not be throwing fire, but I’m just as much a hero as anyone else.”

Ce premier tome de Fils de l’infini est prometteur, bien qu’un peu longuet par moment. J’aime Adam Silvera dans ses romans contemporains. Et désormais, j’aime Adam Silvera dans la fantasy. C’était pourtant mal parti. J’ai eu beaucoup de mal avec le début du roman, mais une fois les cinquante premières pages passées, une fois que l’on en découvre un peu plus sur cette histoire entre Célestes et Spectres, on se rend compte que l’histoire vaut le coup d’être lue. Parce que l’auteur nous plonge dans un univers bien plus sombre que ce à quoi on peut s’attendre. Ce premier tome de Fils de l’infini est une mise en bouche vers un univers dont on veut en savoir toujours plus et j’ai déjà hâte de découvrir la suite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s