Tigerheart, tome 3 – Maëva Catalano

Résumé: Après un dénouement meurtrier, Angel ne sait plus à qui se fier ni où donner de la tête. Est-elle vraiment prête à suivre sa famille et tout recommencer ailleurs ?
Toutes les valeurs qu’elle a toujours défendu se retrouvent chamboulées. Est-elle la méchante ? La gentille ? L’héroïne ?
Son monde s’écoule et elle ne sait plus différencier ses amis de ses ennemis.
La rouquine va devoir faire face à une pression grandissante, quitte à tourner le dos à ses anciens camarades surnaturels. Elle apprendra d’ailleurs que la seule chose qui pourra vraiment la séparer de Nael, c’est la mort…


Mon avis: Enfin le dernier tome des aventures de Angel et Nael. Je tiens, encore une fois, à remercier Maëva de tout mon cœur pour cette trilogie qui m’a permise de me replonger dans un genre que j’adorai quand j’étais plus jeune.

CHRONIQUE GARANTIE SANS SPOILER

Ma rouquine préférée est de retour pour un dernier tour de piste. Cette fois-ci, elle va devoir affronter son pire cauchemar: elle-même. Parce qu’Angel n’est pas vraiment un ange tombé du ciel. Au fil du temps, elle a pu découvrir, comprendre et réaliser qui elle est. Et avec le beau Naël Luckin, elle a pu découvrir à quel point l’amour peut être compliqué. Encore plus quand celui-ci est un vampire. Mais Angel n’a jamais eu froid aux yeux. Et dans ce dernier tome, elle va devoir prouver qu’elle est plus forte que tout. Plus forte que son père, plus forte que ses ami.e.s, plus forte que son propre amour. C’est avant tout un découverte de soi qu’elle va faire. Mais elle n’est pas seule. Malgré des hauts et des bas, malgré les embuscades, malgré les personnes qui se mettent en travers de son chemin, Angel va prouver qu’elle vaut bien plus qu’elle ne le pense. Et que sa force, c’est elle et elle seule qui peut la gérer.

Heureusement, il y a Naël. Un peu comme le Yin et le Yang, Naël et Angel s’équilibrent, se complètent. Et c’est ce qui fait toute la beauté de leur amour. Ils sont inséparables. Qu’importe les moments de violences, qu’importe la mort, qu’importe la résurrection de l’un et la perte de l’autre. Ils se retrouvent toujours. Ils sont comme deux aimants qui s’attirent malgré tout. Et ce troisième, et dernier, tome confirme leur relation unique. Ils ne sont pas si différents que ça. Ils sont uniques en leur genre (en leur espèce plutôt héhéhé), mais ils sont eux. Ce duo indéfectible qui ne cherche qu’à vivre pleinement de leur amour. Malgré leurs ennemis. Malgré leurs différences.

Tigerheart est un dernier tome qui vous fait autant de bien que de mal. Je suis passée par tout un tas d’émotions. Vraiment. Niveau écriture, on voit une nette différence avec le premier. C’est plus mature, plus travaillé. A chaque pages que je tournais, j’avais envie de prendre Angel et Naël dans mes bras. Parce qu’ils méritent tout l’amour du monde. On s’y attache. Fort. Mais toute bonne chose a une fin et je suis heureuse de la manière dont se termine cette trilogie. C’est beau, doux et adorable. Tigerheart est vraiment un coup de cœur qui m’a fait replonger dans de jolis souvenirs de lecture et dont je ne suis pas prête de me lasser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s