Chronique | Les Belles – Dhonielle Clayton *

Les belles

RésuméDans le monde opulent d’Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.

Or Camélia ne veut pas se contenter d’être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d’Orléans pour s’occuper de la famille royale et d’être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s’avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent…


Mon avis: C’est la dernière sortie des Collecton R de chez Robert Laffont et MON DIEU quelle découverte !

Les Belles. Des filles à la beauté tellement parfaite qu’elles sont créées de toute pièce pour servir le monde qui les entoure. Parmi elles, la merveilleuse Camélia. Sortie de sa fleur, le monde entier sait qu’elle est unique. Tout comme ses soeurs. Sa beauté et ses pouvoirs lui confèrent une certaine supériorité auprès du peuple. Alors qu’elle vient d’atteindre ses 16 ans, elle va se voir entrer en compétition contre ses soeurs pour convaincre la cours de l’engager en tant que favorite. La favorite est de loin la meilleure. Celle qui a tapé dans l’oeil de la reine. Celle qui va démontrer au monde entier sa puissance. Mais Camélia est bien plus têtue que le monde ne peut se l’imaginer. Camélia est une vraie guerrière. Derrière ses faux airs d’adolescente douce, se cache une véritable femme prête à tout pour sauver autrui et se sauver elle-même. Rien à voir avec les âmes charitables et très domptables de ses soeurs. Au fil de l’histoire, on découvre une Camélia plus sûre d’elle. Mais elle va rapidement se rendre compte que tout n’est pas rose et pareil comme on a pu lui inculquer. Le rôle de favorite est un cauchemar et c’est bien loin de tout ce qu’elle avait pu s’imaginer. La jalousie, la violence, le mépris, la trahison, etc. Le pire risque de lui arriver et Camélia va malheureusement s’en rendre compte. Et si elle ne fait rien, elle risque d’y laisser ses belles plumes. Camélia est le genre typique de personnage que j’adore. Elle est badass, en tout point, et elle s’accroche à ses rêves. L’espoir, elle en a à revendre, mais ce qu’elle a surtout c’est beaucoup de courage. Un peu fleur bleue au début, elle va sortir de sa chrysalide au fur et à mesure en voyant ce qui risque de lui arriver si elle ne fait rien.

Dès les premières lignes, j’ai été envoûté par Les Belles. Elle sont merveilleuses, féériques et ce peuple qui les entoure est presque comme une copie parfaite de notre monde actuel. Les gens se veulent parfaits, mais la vie est une catastrophe. L’univers que Dhonielle Clayton a créé est incroyable. Chaque détail m’a donné envie d’en savoir plus. Pour un premier tome, on commence fort et la suite s’annonce riche en émotion. Mais pour connaitre la suite des aventure de Camélia, il faut attendre…2019 !

Les liens marqués par * sont affiliés, ce qui signifie que je touche une petite commission (de l’ordre de 5%) pour tout achat effectué via ce lien. Le prix de vente ne change pas et vous n’êtes, bien sûr, pas obligés de les utiliser. En revanche, si vous les utiliser, je vous remercie pour votre soutien 😉

Un commentaire sur « Chronique | Les Belles – Dhonielle Clayton * »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s