Chronique | À la place du coeur, saison 3 – Arnaud Cathrine*

à la place du coeur

RésuméCaumes, je viens de terminer ton livre: il est immonde. Je ne t’embrasse pas. Je ne t’embrasserai plus. Esther.


Mon avis: C’était très certainement l’une des sorties que j’attendais le plus pour ce mois de Mars. La suite et fin de l’histoire de Caumes et de ses amis. Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Robert Laffont et Netgalley de m’avoir permis de terminer cette trilogie poignante. Et je souhaite également remercier Arnaud Cathrine pour cette histoire qui m’a laissée de nombreuses fois sans voix.

On y est. C’est la fin. Ou alors le début de quelques chose. Le renouveau. Depuis Janvier 2015, la vie de Caumes a bien changée. Celles de ses ami.e.s aussi. Aujourd’hui, Caumes revient plus que jamais grandit. Il a écrit un roman, l’a sorti et rencontre un succès certain. Sa prose. Son texte. « À la place du coeur » c’est son histoire à lui. À eux. Mais tout n’est pas si joli dans sa petite vie. Parce que la fille qu’il aime l’a quitté. Esther est partie. Déçue. Choquée par le récit que Caumes a fait de sa vie. Les détails de leur relation. Les moments violents. Les instants sensuels. Caumes a écrit ce livre comme une sorte de thérapie. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que ce livre aller avoir beaucoup plus d’impact sur les personnes qui l’entourent. Les souvenirs sont toujours là. Gravés à tout jamais. Les cicatrices sont encore grandes ouvertes et elles ne se refermeront que le jour où il aura pleinement pris conscience du monde qui l’entoure. Au fil des pages, on retrouve Caumes. On le redécouvre également. Lui, ce jeune homme perdu et poète. Lui, ce jeune amoureux terrassé par la peur de se retrouver seul. Ses mots et son récit sont percutants et plein de bon sens. Dans ce dernier tome, il essaie tant bien mal de mettre un terme à son mal-être. Il a mûri et il découvre que la vie vaut parfois la peine d’être vécue. Même si elle laisse des traces. Même si elle peut vous décevoir. Et il avance. Malgré tout. Malgré les déceptions. Malgré la douleur du premier amour. Sa nouvelle vie commence maintenant. Et il est l’heure pour lui d’ouvrir une nouvelle page. Une nouvelle page qui promet d’être pleine de surprises et découvertes.

La trilogie d’À la place du coeur se termine ici. Sur des lignes aussi belles que poétiques. Sur des personnages grandis, forts et intelligents et qui nous livrent un récit qui prend aux tripes. J’ai vraiment adoré ce tome-ci. Peut-être même encore plus que le précédent. La vingtaine est arrivée. Nos personnages sont enfin adultes et pleinement conscients du monde qui les entoure. Un monde avec des hauts et des bas. Un monde où, à la place du coeur, il n’y a pas toujours ce que l’on croit. Arnaud Cathrine a su mener avec brio cette trilogie hyper réaliste sur la vie avant, pendant et après des évènements traumatisants. À la place du coeur représente toute une génération. Celle qui survit, mais surtout celle qui vit !

Les liens marqués par * sont affiliés, ce qui signifie que je touche une petite commission (de l’ordre de 5%) pour tout achat effectué via ce lien. Le prix de vente ne change pas et vous n’êtes, bien sûr, pas obligés de les utiliser. En revanche, si vous les utiliser, je vous remercie pour votre soutien 😉

Un commentaire sur « Chronique | À la place du coeur, saison 3 – Arnaud Cathrine* »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s