Chronique | The Wicked Deep – Shea Ernshaw*

SPPD8955 (1).JPG
Auteure: Shea Ernshaw/Editeur: Rageot/Sortie: 24.04.2019/Prix:17,50€/395 pages/Fantastique-Jeunesse

Résumé: C’est une histoire de vengeance… Il y a près de deux siècles, Marguerite, Aurora et Hazel Swan, trois jeunes femmes belles, libres et indépendantes, furent accusées de sorcellerie par les habitants de la ville de Sparrow. Des pierres accrochées aux chevilles, les trois sœurs furent noyées. Exécutées. Depuis ce jour, chaque année au mois de juin, les sœurs Swan sortent des eaux de la baie pour choisir trois jeunes filles, trois hôtes. Dans le corps de ces adolescentes, Marguerite, Aurora et Hazel reviennent se venger. Et cette année encore, Penny le sait, alors que les touristes afflueront, on retrouvera des cadavres de jeunes hommes sur la plage… Car cette malédiction, rien ne semble pouvoir l’arrêter.


Mon avis: Il y a parfois des romans qui nous attirent bien plus par leur couverture que par leur résumé. J’ai ressenti exactement ça en voyant la couverture de ce roman il y a quelques mois sur les réseaux sociaux. Rageot nous avait teasé et j’avais déjà très hâte de découvrir tout ça. Je tiens d’ailleurs à remercier les éditions Rageot et Netgalley pour cette lecture en avant-première.

Des histoires de sorcières, il en existe des centaines. Mais de bonnes histoires de sorcières, il y en a peu. The Wicked Deep c’est l’histoire de trois sœurs. Trois femmes magnifiques qui attiraient les hommes de leur village il y a plus de 200 ans. Considérées comme des sorcières, elles sont alors condamnées à mort. 200 ans plus tard, les âmes des trois sœurs reviennent chaque année hanter la ville de Sparrow et font de nombreux dégâts, notamment…des morts

Ces trois sœurs se nomment Aurora, Marguerite et Hazel Swan. Elles avaient tout pour elles : la beauté, l’intelligence, les mots aussi doux qu’hypnotisants et la faculté d’attirer tous les hommes à leurs pieds. Elles étaient invincibles. Jusqu’à leur mort forcée. Jusqu’à ce qu’on décide qu’elles étaient bien trop puissantes pour être humaines. Elles ont toujours été considérée comme tel et la légende raconte que, chaque année, elles reviennent dans leur ville natale pour se venger. Parmi les personnes qui s’intéressent à cette histoire, à cette légende, il y a Penny.

« La magie ne prend pas toujours la forme de mots, de chaudrons brassant des épices ou de chats noirs arpentant de sombres ruelles. Certaines malédictions prennent leur source dans le désir ou l’injustice. »

Penny fait parti de ces adolescentes qui passent leur vie entière à tenter de prouver ce qu’elles valent vraiment. À tenter de montrer qu’elles ont parfois bien plus raison qu’elles ne le veulent. Penny est assez solitaire. Et en même temps, très mystérieuse. Il n’y a pas grand monde en ville qui s’intéresse à une fille solitaire et qui vit près d’un phare presque abandonné. Penny est également pleine de secrets. Et lorsqu’un nouveau jeune homme, prénommé Bo, arrive en ville et décide qu’elle sera la personne parfaite pour lui faire découvrir tous les secrets de Sparrow, c’est un peu le chamboulement dans la tête de Penny. Coups de cœurs en série, Penny et Bo vont vite se rapprocher. Surtout cette soirée qui lance le retour des âmes des trois sœurs Swan. Penny, dans un immense élan de confiance en soi, va faire découvrir à Bo tout un tas de choses. C’est parfois sensuel, parfois doux, parfois cru. Bo et Penny vont alors découvrir, malgré eux, que les trois sœurs vont y être pour beaucoup dans leur changement de comportement. Et pour leur plus grande frayeur d’ailleurs….

The Wicked Deep est un roman sur les sorcières, sur les regrets et sur l’amour qui peut durer toute une éternité. J’ai passé un très bon moment de lecture qui m’a donné, de nombreuses fois, quelques frissons. Parfois de peur, parfois d’excitation et parfois même, de tristesse. Le personnage de Penny est attachant. Et bien au-delà de l’attachement, il y a aussi une certaine forme de pitié. Avec Bo, elle forme un duo qui se questionne, qui se cache des choses, mais qui est plus fort que tout. Et puis il y a une des soeurs que j’ai adoré et dont l’histoire m’a brisé le coeur. Je ne vous en dévoilerai pas plus, mais sachez que ce roman est une pepite pépite sympathique à lire . Et toutes ces histoires avec ces sœurs sorcières, ses meurtres en série rendent l’histoire si intéressante et prenante que vous en êtes hypnotisé. Faites gaffe aux soeurs Swan, elles pourraient vous enchanter 😉

Retrouvez The Wicked Deep en librairie le 24 avril prochain !

 

5

4 commentaires sur « Chronique | The Wicked Deep – Shea Ernshaw* »

  1. Ce roman a l’air super sympa, j’aime bien ce genre d’intrigue, même si j’aurais apprécié encore plus ça soit un roman horreur adulte x)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s