Chronique | Mensonge – JP Delaney*

Auteur: JP Delaney/Editeur: Mazarine /Sortie: 18.09.2019 /Prix: 21,90€/400 pages/Thriller

Résumé: Claire, étudiante anglaise en art dramatique, finance ses études d’une manière peu conventionnel e : elle flirte, pour le compte d’un cabinet d’avocats spécialisé dans les divorces, avec des hommes mariés suspectés d’infidélité. Lorsque la femme de l’un d’entre eux est retrouvée morte, tout change… La police exige de Claire qu’elle utilise ses talents d’actrice pour faire avouer le mari. Dès le début, elle n’est cependant pas sûre du rôle qu’elle doit jouer dans cette mise en scène mensongère, mais elle ne veut pas non plus que les enquêteurs la questionnent sur la nuit du meurtre. Bientôt, Claire se rend compte qu’elle est en train de jouer le rôle le plus mortel de sa vie…


Mon avis: Je déclare ouverte la saison des thrillers et des livres qui augmentent un peu beaucoup les battements de notre cœurs. Oui j’ai lu mon premier thriller pour cette nouvelle saison et je peux vous dire que j’ai été hypnotisée par cette histoire. Je tiens d’ailleurs à remercier les éditions Mazarine et à Netgalley pour cette lecture.

Mensonge c’est tout simplement (vous sentez la fille pas rassurée ?) un thriller psychologique dont l’ambiance pesante augmente crescendo au fil de l’histoire.

Dans ce roman on fait la connaissance de Claire. Cette jeune femme, complètement paumée dans la vie, rêve de devenir une grande actrice. Celle qui aura son étoile sur Hollywood Boulevard. Celle qui fera tourner les têtes du monde entier. Sauf que voilà, Claire est une excellente actrice,certes, mais ça s’arrête là. Souvent plus approchée pour son physique que pour son talent, elle trouve un travaille peu commun: aider un ancien policier qui s’est reconverti en une sorte de détective privé un peu louche. Pour lui, elle va devoir jouer un rôle. Des rôles. Différentes Claire plus ou moins séduisantes. Et montrer ses talents d’actrice en séduisant ouvertement les maris infidèles de femmes pas très sûres d’elles. Jusqu’à ce soir où tout va basculer. Elle va rencontrer cet homme séduisant. Puissant même. Il va lui lire les poèmes de Baudelaire. Et là, c’est le drame. Claire  va être sous le charme total. Sauf qu’elle doit le piéger pour savoir s’il trompe sa femme. Et puis il y a cette tragédie. Ladite femme est retrouvée morte. Viennent alors les accusations. Claire est la première en ligne de mire. Et puis il y a le mari. Le fameux. Mais ils n’ont rien contre lui, alors il est libre. Comme Claire. Et du jour au lendemain, c’est toute la vie de Claire qui va changer.

Claire va servir d’appât pour la police. Une technique un peu bizarre, pas banale et même plutôt toxique. Claire va jouer LE rôle de sa vie. Elle va devoir tout donner pour que le véritable meurtrier montre qui il est réellement. Ce qu’il a fait et ce qu’il compte faire après tout ça. Claire ne va pas être seulement remarquable, elle va marquer des esprits et des vies. Elle va être unique et c’est aussi ce qui va la rendre si grandiose.

« Suis-je la seule qui se voit constamment jouer dans le film de sa vie? Lorsque je pose la question à mes amis, la plupart répondent que ça ne leur arrive jamais. Mais je les soupçonne de mentir. Pourquoi devenir comédien, sinon pour modifier la réalité? »

Je ne vous parlerai pas des autres personnages parce que je n’ai tout simplement pas envie de trop vous en dire au risque de vous spoiler. Mais Claire est LE personnage le plus marquant de cette histoire. Elle est impressionnante dans tous les sens du terme. Elle a cette aura incroyable que l’on devine tout le long du roman. Elle n’est pas mauvaise. Loin de là même. Et malgré le fait que ce soit une fille complètement paumée dans la vie, au fil de l’histoire elle montre qu’elle peut compter plus que tout. Et qu’elle n’est pas mauvaise. Claire pourrait gagner le prix du meilleur espoir féminin dans un nouveau film. Parce qu’elle a ce petit côté frais et en même temps, qui marque les esprits. Ça faisait un bon bout de temps que je n’avais pas été autant charmé par un personnage féminin. Parce qu’outre le fait de ne pas savoir sur quel pieds danser avec elle, on découvre aussi une jeune femme pleine de talent et d’espoir. Et c’est aussi pour ça que je suis tombée totalement sous son charme. Elle est hypnotisante en tout point.

Dans Mensonge, JP Delaney nous retourne le cerveau. Si j’ai eu un peu de mal avec les cinquante premières pages, je ne me suis pas laissée démontée par la lenteur de l’histoire et j’ai voulu continuer. Pour savoir toute la vérité. Pour découvrir Claire et son histoire. Claire et ses aventures. Claire, la femme, la petite amie, la guerrière, l’actrice. Et je dois bien avouer que j’ai vraiment beaucoup aimé. L’auteur monte un scénario qui vous happe dans un tourbillon incroyablement effrayant et stressant. Lorsque j’ai reposé le roman une fois terminé, j’étais vide de toute émotion. Mon cœur battait à cent à l’heure parce que j’ai été hypnotisée par une histoire digne d’un grand film. Mensonge fait parti de ces romans qui vous donne envie d’en savoir encore plus, même quand l’histoire est belle et bien terminée.

 

5

4 commentaires sur « Chronique | Mensonge – JP Delaney* »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s