Chronique | Behind The Bars – Brittainy C. Cherry

Autrice: Brittainy C.Cherry/Editeur: Hugo Roman /Sortie: 05.09.2019 /Prix: 17€/370 pages/Romance

Résumé: La première fois que je rencontrai Jasmine Greene elle apparut comme des gouttes de pluie. J’étais ce musicien maladroit et elle était la reine du lycée. Les seules choses que nous ayons en commun étaient notre musique et notre solitude.
Puis, en un éclair, elle disparut.
Des années plus tard, je la retrouvai dans une rue de la Nouvelle Orléans. Elle avait changé, mais moi aussi. La vie nous avait rendus plus froids. Plus durs. Solitaires. Fermés.
Nous n’étions plus les mêmes, mais les fragments de mon être brisé reconnurent la tristesse qui demeurait en elle. À présent qu’elle était revenue je ne commettrais pas l’erreur de la laisser partir de nouveau.


Mon avis: En commençant ce roman, je ne savais pas vraiment dans quoi je m’embarquais. J’en avais entendu beaucoup de bien sur les réseaux, mais ça s’arrêtait là. A l’heure où j’écris ces quelques lignes, je peux d’ores et déjà vous dire que c’est mon plus gros coup de cœur de septembre. J’avais une envie pressante de vous en parler parce que clairement, il le faut.

Petit disclaimer avant de commencer à vous présenter toute l’histoire : Dans Behind The Bars, l’autrice aborde tout un tas de thèmes différents et très difficiles. Je préfère vous prévenir tout de suite, on n’est clairement pas sur une histoire ultra douce, ultra mignonne, qui vous fait couiner toutes les 10 pages. C’est une histoire difficile, violente, parfois insoutenable même. L’autrice y aborde le harcèlement scolaire, la violence physique et psychologique, le viol, la mort. Ce n’est pas une romance pour tout le monde, mais c’est aussi une des romances les plus réaliste que j’ai pu lire ces derniers mois.

Behind The Bars c’est d’abord une histoire d’amitié et de musique avant d’être une histoire d’amour. C’est l’histoire de deux personnes que tout opposait et qui, pourtant, n’étaient pas vraiment différentes. Elle, c’est Jazz. Elle est blanche. Populaire auprès des garçons. Vouée à devenir une chanteuse pop hypra populaire. Lui, c’est Elliot. Il est noir. Timide maladif. Saxophoniste talentueux dont le jazz coule dans les veines depuis sa naissance. Ils n’ont rien en commun si ce n’est la Nouvelle-Orléans et cette passion inestimable pour la musique. Et puis il y a ce jour-là. Ce jour où tout va changer. Où les regards fuyants vont devenir plus présents qu’avant. Où de simples mots vont devenirs des paroles. Où des paroles vont devenir des sentiments. Jazz et Elliot deviennent inséparables. C’est eux contre le monde. Ensemble ils sont plus forts que tout. Ensemble ils se sentent invincibles. Leur quotidien est ponctué de déception et de violence. Ils ne le savent pas encore, mais leur destin est lié à jamais.

« J’ai toujours dit que c’était moi qui l’avais vu en premier, mais lui a toujours soutenu que ce n’était pas vrai.
Techniquement, je ne l’ai pas vu d’emblée — je l’ai senti, j’ai senti sa musique courir sur ma peau. Les notes et les accords de son saxophone envoyaient des frissons le long de ma colonne vertébrale. C’était magique, la façon dont les notes dansaient dans l’air, c’était d’une beauté hallucinante. »

Je ne vous présenterai pas Jazz et Elliot comme je le fais habituellement dans mes chroniques. Tout simplement parce que ce serait BEAUCOUP TROP long. Mais sans trop en dire, Jazz et Elliot sont d’abord deux adolescents. Et ils ont déjà vécu mille vies du haut de leurs 16 ans. Jasmine est une adolescente qui, au premier abord, a tout pour elle. Mais c’est pourtant tout le contraire. Une mère qui lui fait subir une violence psychologique quotidienne, un désamour pour la musique pop (alors que sa mère veut faire d’elle la prochaine pop star !), une pression au quotidien qui lui donne des nausées. Bref, ce n’est pas la joie dans la vie de la jeune fille. Heureusement, sa rencontre avec Elliot va être comme un nouveau souffle dans sa vie. Jazz devient plus souriante, plus douce, plus à l’écoute de l’autre. Elliot a cette capacité à faire ressortir le meilleur d’elle. C’est d’ailleurs pareil dans le sens inverses. Elliot est un garçon qui, au quotidien, subit un harcèlement de la part de certains de ses camarades. Un harcèlement qui devient de plus en plus violent au fil du temps. Tout ça parce qu’il a voulu défendre la cause de sa sœur. Lorsqu’il rencontre Jazz et qu’elle entre dans sa vie, Elliot va tout faire pour paraître plus fort et s’affirmer. Avec elle a ses côtés, il sait qu’il peut tout subir, prendre autant de coups qu’il peut, il sera toujours plus fort que tout. Mais l’être humain à ses limites et Elliot va devoir y faire d’une manière extrêmement violente après le départ précipité de Jasmine. Le saxophoniste et sa chanteuse soul vont prendre des chemins différents. Durant six années, ils vont vivre leur vie de leurs côtés. Pas très jolie. Pas très joyeuse. Et lorsque Jazz revient à sa Nouvelle-Orléans chérie, c’est tout le quotidien des deux adolescents, désormais devenus adultes, qui va être perturbé. Parce que si Jasmine n’a pas réellement changé, Elliot, lui, n’est plus le même. Physiquement, il a dit adieu à son passé. Mais psychologiquement, il est brisé. Et Jazz va devoir réparer ce cœur qui n’a pourtant pas changé. Et ce qui va ramener les deux à se retrouver c’est tout simplement cette chose qui les a toujours reliées : la musique.

Behind The Bars fait parti de ces romans qui vous hante, même des jours et des semaines après que vous l’avez terminé. Ce livre, je l’ai lu d’une seule traite. Je ne me suis pas arrêtée une seule seconde. Au point de ne pas dormir tout une nuit. Et lorsqu’un roman me fait ça, vous pouvez être sûr.e et certain.e que ce sera un ÉNORME coup de cœur. Brittainy C. Cherry est une autrice contemporaine qui arrive à vous faire passer par toutes les émotions en une centaine de pages. Et ça ce confirme avec ce roman en particulier. Malgré les sujets qui y sont abordés (et qui sont très difficiles, il faut bien l’avouer), j’ai passé un moment de lecture inoubliable. Je n’ai eu qu’une seule envie une fois fini: le relire !

coup de coeur

2 commentaires sur « Chronique | Behind The Bars – Brittainy C. Cherry »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s