Vampyria, tome 2: La cour des miracles – Victor Dixen

Résumé: Aux yeux de Versailles, Diane de Gastefriche est l’écuyère favorite de Louis XIV l’Immuable, le vampyre suprême qui depuis trois cents ans impose son joug sanglant à la France et à l’Europe. En réalité, elle se nomme Jeanne Froidelac : elle appartient à la Fronde, organisation secrète œuvrant au démantèlement de l’empire du Roy des Ténèbres.

Dans le ventre de Paris apparaît une mystérieuse vampyre renégate, régnant sur une cour souterraine peuplée de goules et d’abominations. Louis charge ses meilleurs écuyers de capturer cette rivale insaisissable et de s’approprier son armée : celle-ci le rendrait plus puissant que jamais. Jeanne parviendra-t-elle à éliminer la Dame des Miracles avant que les autres écuyers la livrent au Roy des Ténèbres ?


Mon avis: Un second tome attendu comme le Messi. J’avais hâte de me replonger dans les aventures de Jeanne à Versailles. C’est chose faite et quelle histoire ! Comme toujours, merci à Collection R de leur confiance 😉

⚠️ Si vous n’avez pas lu le 1er tome, cette chronique contient quelques spoilers ⚠️

On retrouve Jeanne comme on l’avait quitté précédemment. Sa soif de vengeance n’a jamais été aussi forte que depuis son échange avec le Roy. Désormais écuyère du Roy, elle s’est faite une place à la Cour de Versailles, une reputation même. Jeanne, que tout le monde connait sous le nom de Diane mène une vie à cent à l’heure, mais elle n’en n’oublie pas la raison de sa venue ici: tuer le Roy. Rien d’autre. Prendre sa revanche et enfin respirer. Jeanne est une jeune femme forte, impressionnante et avec un courage peu commun. Aux yeux des autres, elle est unique en son genre. Et c’est d’ailleurs ce qui charme tous ceux qui l’entourent. Elle a grandi, mais elle en paie également le prix malgré elle.

« Au clair de la Lune, mon ami Pierrot… »

Elle qui a découvert la Cour des ténèbres et ce qu’il s’y tramait, va s’habituer à ce côté sombre et unique de la Cour. C’est comme si tout ça avait un côté envoûtant. Sang à volonté, ténèbres plus qu’effrayants que jamais, mais pas très loin, dans l’ombre, il y a une organisation qui cherche à tout prix à faire tomber les masques et les murs: la Cour des miracles. Jeanne va alors tout faire, quitte à mettre sa propre vie en danger, pour découvrir ce qui se cache derrière cette Cour des miracles, derrières ces masques envoûtants, derrière ces personnages qui veulent, eux aussi, leur vengeance sur la Cour de Versailles. Et c’est ainsi que Jeanne va, une nouvelle fois, tomber dans les profondeurs insoupçonnées d’un univers qui lui est encore inconnu.

Avec ce second tome de Vampyria, Victor Dixen nous plonge davantage dans les profondeurs lugubres d’un Versailles qui donne la chaire de poule. Jeanne fait parti de ces personnages qui deviennent mythiques avec le temps. Entre action, aventure et enquête, on ne respire pas une seule seconde. C’est intense. Très intense. J’ai déjà hâte de lire le dernier tome rien que pour l’ambiance !

2 commentaires sur « Vampyria, tome 2: La cour des miracles – Victor Dixen »

  1. J’ai adoré découvrir la misère des bas-fonds parisiens et je regrette juste un manque de cruauté que j’avais adoré dans le précédent volet. En tous les cas il me tarde de découvrir la suite ou le dénouement – avec l’auteur on ne sait jamais – de cette saga !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Callysse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s